Tennis

Kim Clijsters l'emporte face à Caroline Wozniacki 7-5, 6-3

Revivez la finale en direct

VIDEO: Le coup de gueule de Serena Williams


Serena Williams: "Je ne l'ai pas menacée"

10.500 dollars d'amende pour Serena Williams

Vers notre site spécial US Open


NEW YORK Kim Clijsters a remporté l'US Open de tennis pour son retour à la compétition après plus de deux ans d'absence en battant la Danoise Caroline Wozniacki (N.9), 8-ème joueuse du monde, en finale dimanche à Flushing Meadows, New York (Etats-Unis) 7-5, 6-3 en 1h33 minutes de jeu.

C'est le 2e titre du Grand Chelem pour Kim Clijsters - qui sera 19-ème mondiale lundi - après son succès à l'US Open déjà en 2005. C'est la 9e fois qu'une joueuse belge gagne un tournoi du Grand Chelem après les sept trophées de Justine Henin (Open d'Australie en 2004, Roland Garros en 2003, 2005, 2006 et 2007, US Open en 2003 et 2007). Kim Clijsters, 26 ans, remporte le 35-ème tournois WTA de sa carrière.

D'entrée de jeu, les deux finalistes se sont livrées un duel de haut niveau. Si Kim Clijsters prenait à bras le corps la 6-ème finale de Grand Chelem de sa carrière menant rapidement 2-0, Caroline Wozniacki, nullement impressionnée par sa première expérience au même niveau, enfilait 4 jeux d'affilée pour mener 2-4. Il était temps de stopper l'hémorragie pour la Limbourgeoise qui revenait à égalité (4-4) dans une finale qui atteignait déjà des sommets de qualité.

Reprenant le service de la Belge, Wozniacki pouvait servir pour le gain du premier set à 4-5. C'était sans compter sur le sursaut de Clijsters: 5-5 après 47 minutes de jeu. L'ex-numéro 1 mondiale devait retrouver son niveau d'antan pour contrer une jeune Danoise très présente. Kim Clijsters finissait par remporter un magnifique premier set: 7 jeux à 5 en 56 minutes.

Première danoise a disputer la finale d'un tournoi du Grand chelem dans l'ère Open (Kurt Nielsen chez les messieurs avait été finaliste à Wimbledon dans les années 50 et seule une Scandinave, la Norvégienne avait remporté l'US Open de 1915-1918 avant de devenir américaine par alliance), Caroline Wozniacki tenait encore la distance d'entrée de seconde manche (2-2).

Imperturbable, Kim Clijsters maintenait la pression pour prendre le service de son adversaire décidément bien coriace, tombeuse de Yanina Wickmayer en demi-finales, pour mener 4 à 2 après 1h20 mn de jeu. L'incroyable exploit de la Belge se précisait. Désormais lancée à la vitesse d'un innarrêtable TGV, Kim Clijsters filait à 5-2. Wozniacki s'offrait un dernier jeu (5-3) avant de voir son adversaire servir pour le gain du match. 7-5, 6-3 en 93 minutes de jeu pour l'un des 'come back' les plus retentissants de l'histoire du sport.

C'est la première fois depuis Evonne Goolagong Cawley à Wimbledon en 1980 qu'une maman remporte un tournoi du Grand Chelem. Jamais en outre, une joueuse bénéficiaire d'une invitation (ce qui est le cas de Clijsters à l'US Open), n'avait réussi à gagner un tournoi du Grand Chelem. Mieux: jamais une joueuse hors du top 10 n'a accroché l'US Open à son palmarès.

Kim Clijsters, 26 ans, avait quitté la scène mondiale le 6 mai 2007 alors qu'elle occupait la 4-ème place au classement WTA. Depuis l'annonce de son retour à la compétition en février dernier, la Limbourgeoise a minutieusement préparé son retour au plus haut niveau.

Commençant par disputer des rencontres exhibitions - pour inaugurer le toit amovible du central de Wimbledon avec André Agassi, Steffi Graf et Tim Henman ou face à Michaella Krajicek à Rosmalen - pour monter petit à petit dans les tours en s'essayant à Cincinnati (Etats-Unis) avec un quart de finale et Toronto (Canada) jusqu'en 8e de finale s'offrant au passage deux joueuses du top 10.

A plein régime presque déjà dans ces deux tournois WTA de reprise, l'ex-numéro 1 mondiale approchait déjà son meilleur niveau dans cet US Open écartant de sa route les soeurs Williams. Alors qu'elles avaient été parmi les premières à se réjouir du retour de Kim Clijsters sur le circuit, Venus (en 8es de finale) et Serena (en demi-finales) en ont aussi été les principales victimes.

Outre le 3-ème tour de Kirsten Flipkens (battue par Kim Clijsters), la Belgique est revenue sur le devant de la scène mondiale dans cet US Open avec la demi-finale de Yanina Wickmayer qui grimpera à la 22-ème place mondiale au classement WTA et avec ce nouveau succès de Kim Clijsters, alors que les rumeurs d'un retour de Justine Henin enflent.

Caroline Wozniacki n'aura pas tout perdu. Déjà victorieuse de 6 tournois WTA dans sa jeune carrière (dont 3 cette année), la Danoise de 19 ans sera numéro 6 mondiale lundi.





© La Dernière Heure 2009