Tennis

La France a battu la Belgique 3 victoires à 2 en finale dimanche au stade Pierre Mauroy de Villeneuve d'Ascq (Lille) pour décrocher la 10e Coupe Davis de tennis son histoire, la première depuis 2001.

Dans le 5e et dernier match du week-end et devant 27.500 spectateurs, Lucas Pouille, 18e joueur du monde, 23 ans, a en effet battu Steve Darcis, 76e au classement ATP, 6-3, 6-1, 6-0 en 1 heure et 34 minutes de match.

Le début de match a été très difficile pour Steve Darcis, mené 3 à 0 par le Nordiste, originaire de Dunkerque. Ce break de retard allait poursuivre le Liégeois dans le premier set qu'il devait lâcher (6-3) en 34 minutes. Lucas Pouille prenait à nouveau trois fois le service de Darcis pour empocher la 2e manche 6-1 après 1h11 minutes de jeu. Le calvaire du Liégeois se poursuivait d'entrée de 3e manche. Il perdait son service pour être mené 2 puis 3-0. Intraitable et sans pitié, Lucas Pouille ne laissait rien à son adversaire clôturant la partie sur un 6-0.

La bande à Yannick Noah avait pris l'avantage 2 victoires à 1 samedi à l'issue du double remporté par Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert face à Ruben Bemelmans et Joris De Loore - 6-1, 3-6, 7-6 (7/2), 6-4. Belges et Français s'étaient quittés dos à dos vendredi à l'issue de la première journée. David Goffin avait dominé Lucas Pouille (ATP 18) 7-5, 6-3, 6-1 alors que Jo-Wilfried Tsonga avait ramené l'égalité en ne laissant aucune chance à Steve Darcis (ATP 76) 6-3, 6-2, 6-1.


Dans le choc des deux numéros 1 respectifs dimanche, David Goffin avait surclassé Jo-Wilfried Tsonga (7-6 (7/5), 6-3, 6-2) pour ramener la Belgique à hauteur de la France avant ce 5e match décisif. Dominé par Lucas Pouille, c'est la première fois que Steve Darcis perd ce match décisif. "Mister Coupe Davis" avait jusque là réussi le 5 sur 5 lorsqu'il avait eu à disputer l'ultime joute du week-end.

Comme il y a deux ans à Gand face à la Grande-Bretagne (3-1), la Belgique s'incline en finale. C'était sa troisième finale en Coupe Davis après celle, d'une autre époque, perdue en 1904 contre les Iles Britanniques.

Pour le Français Yannick Noah, il s'agit de sa 3e Coupe Davis en tant que capitaine, lui qui avait permis à la France, déjà, en 1991, de reconquérir le trophée après 59 ans. En 1996, il ajoutait une nouvelle Coupe Davis au palmarès des Français. Yannick Noah a aussi été capitaine en Fed Cup lors du sacre de la France en 1997, le premier de son histoire. L'ensemble de son œuvre en Coupe Davis lui a d'ailleurs valu d'être honoré du prix de l'Excellence de l'ITF jeudi en marge du tirage au sort de cette finale.

© REPORTERS

C'est aussi un premier titre majeur pour des joueurs comme Jo-Wilfried Tsonga, 32 ans, et Richard Gasquet, 31 ans, qui n'ont pas pu gagner encore un tournoi du Grand Chelem qu'on leur promettait à l'aube de leur carrière.

La France a été titrée en 1927, 1928, 1929, 1930, 1931, 1932, 1991 (avec Yannick Noah comme capitaine), 1996 (avec Yannick Noah) et 2001 (avec Guy Forget).

Pouille: "Tant pis pour ceux qui ont m'enterré"

Lucas Pouille (France, au micro de France 2): "Il n'y a rien de plus beau que de gagner en équipe, avec des potes, devant mon public, ma famille, mes amis. On va fêter ça et en profiter un maximum. Je suis fier de mon équipe. J'ai douté, je doute depuis le début. Tant pis pour ceux qui m'ont un peu enterré vendredi".

Richard Gasquet (France, au micro de France 2): "Ca faisait longtemps, on avait fait une finale douloureuse ici il y a trois ans. C'est exceptionnel de gagner ici. C'est fabuleux, on est très soulagé".



Revivez la rencontre décisive: