La procédure dans l'affaire des whereabouts de Wickmayer/Malisse suspendue

Publié le - Mis à jour le

Tennis

En novembre 2009, les deux joueurs s'étaient vus infliger un an de suspension par le tribunal flamand antidopage

BRUXELLES Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annoncé vendredi que la procédure visant les deux joueurs de tennis belges Yanina Wickmayer et Xavier Malisse pour infraction aux règles antidopage en matière de localisation (whereabouts) était suspendue alors qu'une audience avait été fixée au 30 mai.

En novembre 2009, les deux joueurs s'étaient vus infliger un an de suspension par le tribunal flamand antidopage pour avoir omis à trois reprises en moins de 18 mois de donner leur emploi du temps, figurant ainsi parmi les tout premiers sportifs à être sanctionnés pour ces règles controversées.

Depuis, les deux sportifs avaient multiplié les procédures devant la justice belge jusqu'à obtenir l'invalidation par le Conseil d'Etat de la décision du tribunal flamand pour des questions de forme.

Parallèlement, plusieurs appels avaient été interjetés devant le TAS, c'est-à-dire la justice sportive, dont l'un à l'initiative de l'Agence mondiale antidopage (AMA) qui estimait que la suspension des deux joueurs devait être portée à deux ans.

Dans un communiqué, le TAS précise que "l'AMA a décidé de retirer ses appels à la suite de la décision du Conseil d'Etat belge", et que "la procédure opposant les deux joueurs et la Fédération de tennis flamande a été suspendue et que l'audience prévue initialement le 30 mai 2012 a été annulée pour les mêmes raisons".

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner