Tennis Alain Darcis, son papa, était touché d’avoir reçu tant de messages de soutien.

Une vague tennis a déferlé le week-end passé sur toute la Belgique. Observateurs avisés ou passionnés d’un jour se sont enflammés dans le stade ou devant leur petit écran. Tous rêvaient d’un miracle de Steve Darcis lors du 5e match. Il n’est pas venu. Pire, le Liégeois a pris une solide claque.

Si la déception était unanime, certaines voix se sont levées pour défendre le Liégeois en rappelant qu’il avait rendu tant de services à son pays qu’il serait sot de le blâmer. Ceux-ci ont raison.

(...)