Tennis Gilles Jourdan nous plonge dans les profondeurs des travaux de Roland.

Dans un coin du Philippe Chatrier, Gilles Jourdan, responsable de la transformation du site, nous ouvre les portes de son bureau qui sera détruit dans les prochains mois, comme 80 % du central. Introduit à Roland du temps du président Chatrier, il a œuvré au développement de RG jusqu’en 2001 avant d’offrir son expertise à d’autres géants du sport mondial dont le Dakar. En 2011, il est revenu à la Porte d’Auteuil comme maître d’ouvrage de la Fédération française de tennis pour mener à bon port un chantier pharaonique qui a détourné mille difficultés avant de voir le jour.

(...)