Tennis

L'Américaine Venus Williams (WTA 5) a rejoint la Danoise Caroline Wozniacki (WTA 6) en finale des Masters de tennis féminin à Singapour, venant à bout de la Française Caroline Garcia (WTA 8), samedi, en demi-finale. La rencontre s'est terminée sur le score de 6-7 (3/7), 6-2, 6-3 après 2 heures et 30 minutes de jeu.

La première manche, d'un niveau moyen, est tombée au tiebreak - 6-7 (3/7) - dans l'escarcelle de la Française, bien aidée par les nombreuses doubles fautes de Venus Williams. Mais l'Américaine, 37 ans, a rectifié le tir dans la deuxième, prenant le service de Garcia à deux reprises (6-2).

Dans le dernier set, Williams a fait le break à 5-3. Dans le jeu suivant, Garcia a eu trois balles de contrebreak, toutes manquées. L'Américaine n'a elle pas manqué sa première balle de match pour l'emporter 6-3.

Williams, 37 ans, tentera de remporter le Masters pour la deuxième fois après l'édition 2008.

Pliskova sortie, Halep reste première mondiale

La Roumaine Simona Halep est assurée de finir l'année à la première place mondiale après la défaite de la Tchèque Karolina Pliskova (N.3) face à la Danoise Caroline Wozniacki (N.6) 7-6 (11/9), 6-3 en demi-finale du Masters, samedi à Singapour.

Pliskova était la dernière joueuse susceptible de détrôner Halep mais il lui fallait gagner le trophée que Wozniacki tentera de remporter pour la première fois dimanche face à l'Américaine Venus Williams (N.5) ou la Française Caroline Garcia (N.8), opposées dans l'autre demi-finale samedi (11h30 GMT).

Halep, 26 ans, avait été éliminée vendredi lors de la dernière journée de la phase de groupes après une défaite rédhibitoire face à l'Ukrainienne Elina Svitolina (N.4) 6-3, 6-4.

Une seule victoire durant cette première phase, contre Garcia, lui aura suffi pour terminer pour la première fois l'année au sommet de la WTA.

La native de Constanta, qui avait pris possession pour la première fois du trône le 9 octobre, n'a jamais gagné de tournoi du Grand Chelem. Cette saison, elle s'est offert un titre à Madrid et a atteint quatre autres finales à Rome, Roland-Garros, Cincinnati et Pékin.

Malgré des résultats décevants à Singapour, la double finaliste de Roland-Garros (en 2014 aussi) aura profité des contre-performances de sa principale poursuivante, l'Espagnole Garbine Muguruza (N.2), éliminée elle aussi avant les demi-finales.

Samedi, Wozniacki l'a délivrée de la course à la première place et réalisé une excellente prestation devant la longiligne Pliskova. La première manche, remportée après 1h22 de combat, a pesé lourd dans la balance.

Pliskova s'est procurée six balles de set, trois à 5-4 et les trois autres dans un tie-break irrespirable. Mais c'est finalement Wozniacki qui a eu le dernier mot, sur sa sixième balle de set, après en avoir gaspillé cinq alors qu'elle menait 6-1 dans ce jeu décisif.

Pliskova semblait au bord du précipice dans la seconde manche (1-3) mais elle est revenue dans la partie (3-3). Wozniacki, visiblement moins émoussée et plus solide mentalement, a empilé trois derniers jeux pour clore la partie.