Tennis

"C'est incroyable!" s'est-il exclamé. Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître. David Goffin (ATP 8) disputera ce samedi les demi-finales des ATP Finals, le Masters à Londres, à sa toute première participation. 

Dans son dernier match du groupe Pete Sampras, le Liégeois a arraché sa qualification en dominant pour la troisième fois d'affilée cette année son ami autrichien Dominic Thiem (ATP 4). Il s'est imposé 6-4, 6-1 en 1h12 de jeu à peine et défiera ce samedi après-midi Roger Federer (ATP 2).

"Je suis super content", expliqua-t-il. "C'était un peu particulier de devoir se remobiliser après avoir perdu mon deuxième match contre Dimitrov. J'étais nerveux au début, alors que lui était très bien entré dans la partie. Il était assez solide, mais j'ai bien su rebondir après avoir été mené 3-0. J'ai commencé à bien retourner, mieux servir et à prendre l'ascendant dans l'échange. Et dès que j'ai empoché le premier set, j'ai senti qu'il avait un coup de mou. Il avait perdu son timing au niveau de ses coups de fond et il commettait beaucoup de fautes directes."

Le rêve continue donc pour David Goffin dans une fin d'année pour le moins prolifique, marquée par des titres conquis aux tournois ATP de Shenzhen et Tokyo. Pour sa première demi-finale au Masters, il aura le privilège de retrouver de l'autre côté du filet Roger Federer, le recordman du nombre de titres avec six victoires et l'un des deux hommes de l'année 2017 avec Rafael Nadal (ATP 1).

"Oui, ce sera un nouveau match contre Roger. Je n'ai encore jamais trouvé la clé pour le battre", poursuivit-il. "Mon dernier match contre lui à Bâle (défaite 6-1, 6-2, ndlr) avait été compliqué. Il faudra changer quelque chose, essayer de faire autre chose pour l'ennuyer, car même quand je frappe bien dans la balle, cela ne le déstabilise pas. Je ne dis pas que je vais y arriver, car pour l'instant, il a réponse à tout. Il a gagné je ne sais combien de matches, c'est sa surface. Mais je vais faire le maximum et donner tout ce qu'il me reste."