Tennis

Le jeune espoir du tennis canadien, Denis Shapovalov, 18 ans, a créé une énorme surprise jeudi soir à Montréal en battant l'Espagnol Rafael Nadal, numéro deux mondial, en trois sets 4-6, 6-4, 7-6 (7/4). 

Avec sa victoire en 2h45 de jeu, le 143e joueur mondial se qualifie pour les quarts de finale du Masters 1000 de Montréal où il rencontrera vendredi le Français Adrian Mannarino (42e).

Rafael Nadal a échoué à l'avant-dernière marche pour espérer redevenir numéro un mondial lundi où l'Ecossais Andy Murray, blessé, a provisoirement sauvé sa place.

Denis Shapovalov a livré un match plein de sang froid, délivrant des coups droits gagnants et déstabilisant Nadal par ses services de gaucher.

Si au final le Majorquin a marqué plus de points (115) que son jeune adversaire (106), c'est pourtant ce dernier qui a conclu la partie dans le jeu décisif dès sa première balle de match devant un public en délire.

"Merci, merci à tous, c'est dur de parler maintenant. Je n'aurais pas pu le faire sans vous", a-t-il lancé à la foule au micro du stade à peine le match fini.

Après avoir perdu le premier set, le Canadien prenait le service de l'Espagnol en tout début de deuxième set, puis obtenait même deux balles de 5-1, en vain, sur le service de Nadal qui recollait au score.

Mais Shapolavov repartait de plus belle et reprenait le service de son adversaire pour s'adjuger le deuxième set devant une foule enthousiaste et bruyante qui est restée tard dans la nuit pour soutenir son joueur.

Dans la manche décisive, toujours sur un rythme soutenu, les deux joueurs se neutralisaient avec toujours quelques coups de grande classe de Shapovalov comme un magnifique passing croisé de revers lui donnant l'avantage à 6-5. Mais Nadal sur un jeu blanc égalisait pour jouer le tie-break.

Après avoir été mené 3 points à rien, Denis Shapovalov recollait sur une double faute de Nadal puis frappait un 9e ace pour se détacher et finir sur un coup droit qui débordait l'Espagnol.


Mannarino en quart, dernier Français à Montréal

Adrian Mannarino est l'invité surprise et dernier Français en quart de finale du Masters 1000 de Montréal où il a battu jeudi le Sud-Coréen Hyeon Chung (56e) en deux sets 6-3, 6-3.

Classé au 42e rang mondial, Mannarino va disputer vendredi le premier quart en Masters 1000 de sa carrière contre le vainqueur de la rencontre opposant Rafael Nadal (N.1) au jeune espoir canadien Denis Shapovalov, 143e mondial.

Le Français a pris le service au début de ses deux sets face au jeune Sud-Coréen qui avait battu la veille le Belge David Goffin.

Mannarino avait lui écarté la 6e tête de série, le Canadien Milos Raonic handicapé par une blessure au poignet.


Federer passe dans la douleur

Le Suisse Roger Federer s'est qualifié jeudi pour les quarts de finale du Masters 1000 de Montréal quand le Français Gaël Monfils a trébuché.

En dépit de fautes inhabituelles, Roger Federer, tête de série N.2 a, pour la 17e fois en carrière pour aucune défaite, battu l'Espagnol David Ferrer, en abandonnant au passage un set, le premier depuis le 14 juin et sa défaite face à Tommy Haas à Stuttgart.

Souvent excédé par son jeu, Federer a manifesté quelques gestes d'humeur avant de prendre le dessus sur l'Espagnol 4-6, 6-4 et 6-2 au terme d'une rencontre de près de deux heures.

"Je suis très soulagé, car j'ai eu de la peine à commencer", a reconnu le Suisse à l'issue d'un match où il a multiplié des erreurs inhabituelles.

La série continue donc pour Federer qui compte bien enfin accrocher un titre à Montréal où il n'avait plus joué depuis 2011. Il a emporté deux fois la Rogers cup, à chaque fois à Toronto en 2004 et 2006, où ce Masters 1000 se dispute les années paires.

Vendredi en quart, Federer jouera face à un autre Espagnol, Roberto Bautista Agut, tête de série N.12, qui a mis fin au parcours de Gaël Monfils en trois sets 4-6, 7-6 (7/5) et 7-6 (7/2).

Pour Monfils, les trop longues rencontres des deux tours précédents ont eu raison de sa fraîcheur physique.


Pas de miracle Monfils

Pourtant, face à un adversaire qui ne l'avait jamais battu, ni même pris un set lors de leurs trois précédentes confrontations, le Français avait pris le jeu à son compte d'entrée, gagnant le premier set.

Les mains régulièrement sur les genoux pour tenter de récupérer entre les points, Monfils a vu son jeu se déliter. Après un sursaut en fin de partie, se procurant même trois balles de match, il s'inclinait au jeu décisif du troisième set.

Dans les autres rencontres, le Néerlandais Robin Haase, 52e mondial, a battu le Bulgare Grigor Dimitrov (11e) 7-6 (7/3), 4-6 et 6-1 et rencontrera en quart l'Argentin Diego Schwartzman. Ce dernier, après avoir sorti la veille l'Autrichien Dominic Thiem (N.3), a battu 0-6, 7-5, 7-5 le jeune Américain Jared Donaldson (66e mondial à 20 ans) tombeur successivement des Français Lucas Pouille et Benoît Paire.

Dans les quatre dernières rencontres de la journée, le jeune espoir du tennis canadien Denis Shapovalov, 143e joueur mondial à 18 ans, devait s'attaquer au roc espagnol Rafael Nadal tandis que le dernier vainqueur dimanche du tournoi de Washington, l'Allemand Alexander Zverev cherchait à enfin triompher de l'Australien Nick Kyrgios.

Le Français Adrian Mannarino, 42e mondial, affrontait le jeune Sud-Coréen Hyeon Chung (56e) qui avait battu la veille le Belge David Goffin, et l'Américain Sam Querrey se mesurait au Sud-Africain Kevin Anderson.