Tennis

Andy Murray a envie de jouer. Il l'a confié à Ava Wallace dans les colonnes du Washington Post. On y apprend que son retour reste fixé pour le mois de juin. Celui qui a été opéré à la hanche droite a l'intention de jouer le maximum possible. Le tournoi de Washington a d'ailleurs confirmé sa présence au Rock Creek Park.

L'ancien numéro un mondial a confié la difficulté de la période traversée.

« Cette fois, ça a été plus dur. . . . Cette fois, il y a eu beaucoup plus de hauts et de bas », a déclaré Murray. « Cela a été plus long et beaucoup plus complexe que lors de ma blessure au dos de 2013. La blessure au dos a été plus facile parce que j'étais de retour sur le terrain en compétition assez rapidement après. »

Son état d'esprit est différent. Il veut retrouver ses bases et voir ce qui vient. « Je vais en profiter plus. Je pense que lorsque vous traversez une blessure comme celle-ci, vous réalisez à quel point vous avez envie de jouer, à quel point c'est important pour vous. J'aime la pression. Cela me manque. Cette pression, vous ne l'obtenez pas dans votre vie de tous les jours. La compétition me manque. Je dois m'assurer de ne pas tomber trop bas si tout ne se passe pas comme prévu et de ne pas m'envoler trop haut si les résultats suivent. Je n'avais pas anticipé cette blessure. Rien n'est jamais acquis dans la vie. » Ainsi parle Murray le sage.