Tennis

Naomi Osaka (WTA 6), 20 ans, tête de série n°8, qui est venue à bout de la Kazakhe Zarina Diyas (WTA 91), 6-4, 6-3, puis de l'Américaine Danielle Rose Collins (WTA 35), 6-1, 6-0, lundi au premier tour, puis ce mardi au deuxième tour du tournoi WTA de Pékin, disputé sur surface dure et doté de 8.285.274 dollars, affrontera en huitième de finale l'Allemande Julia Goerges (WTA 10/N.10).

Cette dernière avait pour sa part bénéficié lundi de l'abandon à 6-4, 4-6, 2-2, de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 27).

La Japonaise Osaka, lauréate de l'US Open où elle a battu l'Américaine Serena Williams en finale, est par ailleurs la troisième qualifiée pour les WTA Finals qui réuniront lees huit premières de la "Race" à Singapour fin octobre (du 21 au 28).

"J'en suis littéralement ravie", a-t-elle avoué. "Ce sera la première fois. C'est fantastique..."

La Roumaine Simona Halep (WTA 1) et l'Allemande Angelique Kerber (WTA 3) ont également déjà leur visa pour Singapour en poche.

La huitième qualifiée provisoire est la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 7), menacée par la Néerlandaise Kiki Bertens (WTA 11), actuellement neuvième, qui a écrasé Kirsten Flipkens (WTA 57) 6-1, 6-1, mardi dans la capitale chinoise.

Elle rencontrera en huitièmes de finale la Tchèque Katerina Siniakova (WTA 40), qui a pour sa part écarté en deux sets, 7-6 (7/2), 6-2, la Serbe Aleksandra Krunic (WTA 62).