Tennis

Novak Djokovic a pris une grande décision en ce début de saison en changeant de chaussures. On entend trop souvent ces histoires de joueurs souffrant de blessures au pied après un changement peu éclairé pour ne pas savoir qu’un tel virage n’est pas anodin. On n’aurait d’ailleurs jamais pensé que Djoker allait changer, la surprise a été totale tant il n’avait jamais accepté de ne pas porter ses Adidas. Mais il semble qu’Asics, qui a mis en place un institut scientifique pour le développement de ses produits, a le vent en poupe sur le circuit, et on imagine que la marque a su se montrer convaincante.

"C’était une grande décision car j’ai joué avec des Adidas quasiment toute ma carrière. Et, avec la raquette, les chaussures font partie des instruments qu’un joueur professionnel ne veut pas trop modifier. Je suis reconnaissant à Asics pour leur patience, pour avoir pris le temps de passer en revue tous les aspects techniques (vitesse, équilibre, précision, confort, stabilité). En plus, moi, je glisse sur toutes les surfaces."

Les détails du contrat restent secrets mais c’est un deal "à long terme".

Pour l’anecdote, David Goffin n’est peut-être pas étranger à cette décision prise par Djokovic.

"J’avais le sentiment d’avoir besoin de meilleures chaussures et je voulais explorer mes options. J’entendais beaucoup de bonnes choses, je regardais les joueurs qui les avaient aux pieds, dont David Goffin. Et puis Nenad Zimonjic joue avec des Asics et m’a dit que c’était la meilleure technologie, les meilleurs matériaux. J’ai passé six mois sans jouer donc j’ai eu du temps ! Je ne pouvais pas utiliser mon coude, mais les pieds, ça allait (rire)."

Asics lance donc mondialement le 15 janvier la "Gel-Resolution Novak" et précise que le Serbe va être impliqué dans le développement des produits de la marque ainsi que dans la campagne "I Move Me" qui vise à lutter contre l’inactivité. Nole est véritablement de retour aux affaires.