Tennis Depuis vingt ans, les lauréates d’un Major ont connu des fortunes très diverses.

Toute joueuse qui se respecte rêve en accédant sur le circuit WTA de toucher le Graal qui prend l’apparence soit d’une première place mondiale, soit d’un titre en Grand Chelem. Pour aligner les précieuses sept victoires à Melbourne, Paris, Londres ou New York, il faut que le puzzle se mette parfaitement en place. Les paramètres physiques et mentaux s’accompagnent aussi d’un petit brin de chance.

Nous avons analysé les vingt dernières éditions des quatre Majors afin de déterminer une liste reprenant toutes les lauréates. Nous avons tenté de mesurer l’impact sur la carrière des grandes championnes qui sont encore en activité aujourd’hui à l’exception des cas de Marion Bartoli et Flavia Pennetta. Sur les 80 titres analysés, 33 sacres ont été signés de raquettes rangées au placard. Les Hingis, Graf, Sanchez, Capriati, Pierce, Novotna et Davenport étaient en fin de cycle en 1998-1999.

Le chemin le plus évident semble mener vers la gloire, mais il n’est pas le seul. Trois joueuses déjà retraitées ont marqué la première décennie du XXIe siècle : Justine Henin (x7), Kim Clijsters (x4) et Amélie Mauresmo (x2). Dans une moindre mesure, Anastasia Myskina, Na Li, Ana Ivanovic, Marion Bartoli et Flavia Pennetta ont inscrit leur nom dans l’histoire.

[...]

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.