Tennis Le champion suisse a pris la porte face au 55e mondiale. Focus sur ce joueur.

John Millman a créé une immense surprise cette nuit à Flushing Meadows. L'Australien a sorti l'un des grands favoris de l'US Open en la personne de Roger Federer en quatre sets (3-6, 7-5, 7-6 (9/7), 7-6 (7/3)). A 29 ans, il s'est qualifié pour son premier 1/4 de finale dans un tournoi du Grand Chelem.

Un début de carrière en mode mineur

L'Australien a débuté sa carrière en 2008. Cependant, il fallu qu'il attende l'Open d'Australie... 2013 pour prendre part à son premier tournoi du Grand Chelem (où il a été sorti au premier tour). Entre-temps, il a inscrit son nom au palmarès des tournois Challengers de Sacramento et de Burnie. Son histoire d'amour avec les quatre levées du Grand Chelem n'était pas franchement brillante. Ses meilleures performances, jusqu'à cet US Open, demeuraient des 3e tours (Open d'Australie 2016, Wimbledon 2016, US Open 2017). Son ratio est de 9 victoires pour 14 défaites.

Dans l'échelon juste en-dessous, ce n'est pas très glorieux non plus. Dans les Masters 1000, il n'a jamais fait mieux qu'un deuxième tour. Par contre, il comptabilise 11 titres en Challengers sur le circuit. C'est principalement grâce à ces derniers résultats qu'il a réussi à grimper jusqu'à la 49e place en juillet dernier (son meilleur classement). Il était 55e au début de la quinzaine américaine, il devrait faire un bond intéressant dans quelques jours.

Goffin l'a affronté en Coupe Davis

Millman est un joueur que la Belgique connaît bien. En 2017, Goffin l'avait battu en demi-finale de la Coupe Davis à Bruxelles en 4 sets (6-7, 6-4, 6-3, 7-5). Notre pays l'avait finalement emporté 3-2 contre l'Australie. Le natif de Brisbane a aussi connu quelques moments de galères. Blessé à plusieurs reprises, il a songé à arrêter sa carrière avant de revenir sur sa décision suite aux nombreux messages de soutien qu'il a reçus de la part de ses fans.

Cette saison, il a atteint pour la première fois de sa carrière la finale d'un tournoi ATP à Budapest en avril. Là, il a été battu par la révélation du dernier Roland Garros, Marco Cecchinato. 2018 restera de toutes manières une année à part entière pour lui. Federer avait été défait face à Stakhovsky à Wimbledon. Cette fois, l'outsider qui aura eu raison de lui à l'US Open s'appelle John Millman.