Tennis

C'est un Rafael Nadal soucieux qui s'est présenté en conférence de presse après son abandon en quarts de finale de l'Open d'Australie de tennis. 

L'Espagnol, N.1 mondial, était mené 3-6, 6-3, 6-7 (5/7), 6-2 et 2-0 par le Croate Mario Cilic (ATP 6/N.6) quand il a jeté l'éponge, visiblement blessé à la cuisse. Incapable de courir normalement, le gaucher de Manacor n'avait pas d'autre choix que de renoncer. "C'est difficile de savoir ce dont je souffre maintenant", a déclaré Nadal en conférence de presse, qui passera une imagerie par résonance magnétique mercredi. L'Espagnol s'est montré très affecté par son abandon. "C'est dur de voir une telle opportunité s'envoler. Je suis une personne de nature positive mais c'est difficile à accepter."

"J'ai travaillé très dur pour revenir ici. Nous avons tout fait pour que je sois prêt à jouer. C'est un tournoi que j'adore et je me sentais capable de lutter pour le titre. Ça m'est déjà arrivé plusieurs fois ici", a dit le Majorquin, qui avait disputé la finale très diminué en 2014 contre Stan Wawrinka.

"Les personnes qui dirigent le circuit devraient un peu réfléchir à tout ce qui se passe. Trop de joueurs sont blessés", a lancé l'Espagnol, 16 titres en Grand Chelem au compteur.

Nadal, 31 ans, s'était remis d'une précédente blessure, au genou, qui l'avait contraint à l'abandon pendant le Masters à Londres en novembre, après sa défaite face à David Goffin. Il avait été finaliste à Melbourne l'an passé contre Roger Federer.

Cilic affrontera en demi-finales le Britannique Kyle Edmund (ATP 49), qui a créé la surprise en éliminant le Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 3) en quatre sets 6-4, 3-6, 6-3, 6-4.