Tennis Retour sur l'histoire belge de la Coupe Davis par Miguel Tasso.

Le souvenir est encore dans toutes les mémoires. C’était il y a deux ans à peine. En se hissant en finale de la Coupe Davis face à la Grande-Bretagne, l’équipe belge écrivait l’une des plus belles pages de l’histoire du tennis national. Certes, pour en arriver là, elle avait bénéficié d’une évidente dose de réussite, profitant notamment des forfaits des Suisses Federer et Wawrinka (au premier tour), des Canadiens Raonic et Pospisil (en quart de finale) et des Argentins Del Potro et Monaco (en demi-finale). Mais cela n’enlevait rien, bien entendu, aux mérites de la formation du capitaine Johan Van Herck.

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.