Tennis Une évocation de Miguel Tasso.

C’est sans doute en 1957, lors de la finale de la zone européenne, que la Coupe Davis attisa le plus de passion dans notre pays. Sur le court Central du Royal Léopold Club, devant un public en transe, l’équipe belge, emmenée par le tandem composé par Philippe Washer et Jacky Brichant, s’imposa 3-2 face à l’Italie au terme d’un match homérique et mémorable. Tout se décida dans le dernier simple qui opposait Philippe Washer à Nicolas Pietrangeli, l’un des meilleurs joueurs mondiaux de l’époque. Interrompu par la nuit le dimanche, le duel reprit le lundi.

(...)