Tennis

Roger Federer "espère redevenir numéro 1 mondial" à l'occasion du tournoi ATP de Rotterdam cette semaine où il devra pour ce faire atteindre au moins les demi-finales et peut-être écarter son compatriote Stan Wawrinka en quarts. 

Au premier tour, le Suisse est opposé à Ruben Bemelmans, issu des qualifications et 116e au classement ATP.

Ce sera le premier face-à-face entre le Limbourgeois, 30 ans, et Federer, 36 ans. "J'espère redevenir N.1 mondial cette semaine", a déclaré lundi le vainqueur de l'Open d'Australie et actuel numéro 2 mondial, devancé de seulement 155 points par l'Espagnol Rafael Nadal, qui ne dispute pas de tournoi cette semaine.

"Parvenir à reconquérir cette place serait incroyable. C'est excitant de voir Stan dans ma partie de tableau et c'est super qu'il soit de retour (Wawrinka a renoué avec la compétition en janvier après six mois d'absence en raison d'une opération à un genou, ndlr)", a ajouté le Suisse désormais détenteur de vingt titres du Grand Chelem.

"Jouer la première place c'est déjà génial quel que soit l'adversaire mais le faire contre Stan ça serait un peu comme une finale de Grand Chelem, un grand match", a souhaité Federer qui s'est déjà imposé à Rotterdam en 2005 et 2012.

S'il atteint le sommet de la hiérarchie mondiale, pour la première fois depuis octobre 2012, Federer deviendra à 36 ans le numéro 1 mondial le plus âgé de l'histoire du tennis devant l'Américain Andre Agassi, au sommet de la hiérarchie, à 33 ans.

Concernant la suite de sa saison, le Suisse, qui avait fait l'impasse sur la terre battue l'an passé pour s'offrir un 8e titre à Wimbledon, a précisé que son programme serait "léger" s'il joue sur cette surface.

Dans l'autre partie de tableau, David Goffin (N.4), 7e mondial, doit affronter au premier tour le Français Benoit Paire (ATP 45) mardi. Si tout va bien, le Liégeois pourrait retrouver le Tchèque Tomas Berdych (N.6), 17e mondial, en quarts de finale et le Bulgare Grigor Dimitrov (N.2), 5e mondial, celui-là même qui avait battu Goffin en finale du Masters l'an dernier à Londres.