Tennis

Elise Mertens (WTA 16) et Alison Van Uytvanck (WTA 46) se sont qualifiée pour le deuxième tour de Roland-Garros en battant l'Américaine Varvara Lepchenko (WTA 92) et l'Australienne Isabelle Wallace (WTA 245).


La joueuse belge a gagné en trois sets 6-7 (9-11), 7-6 (7-4) et 6-0. Au tour suivant, Elise Mertens, 22 ans, affrontera la Britannique Heather Watson (WTA 80), victorieuse au premier tour de la Française Océane Dodin (WTA 139).

La Limbourgeoise de 22 ans était soulagée, mardi à Paris, d'avoir réussi à franchir le premier tour à Roland-Garros. Elle s'était ainsi occasionné une belle frayeur contre l'Américaine Varvara Lepchenko (WTA 92), 32 ans. Menée 7-6 (11/9) et 5-3 lundi dans un match interrompu par un violent orage au début du troisième set, elle a fini par s'imposer 6-0 dans la dernière manche. "Ce fut un match très difficile, surtout lundi", a avoué Mertens.

"Elle jouait très bien et commettait peu de fautes. Mon niveau de jeu n'était pas mauvais, mais pas grandiose non plus. Je n'ai jamais cru que c'était fini quand j'ai été menée 5-3 dans le deuxième set, car tous les jeux avaient été très disputés. J'aurais pu gagner le premier set, où j'ai hérité de quatre balles de set. J'ai aussi senti à ce moment, qu'elle a un peu retenu ses frappes. Et lorsque j'ai vu, au début du troisième set, qu'elle ne voulait pas jouer sous la pluie, je me suis dit que je tenais le bon bout. J'avais beaucoup de soutien des supporters et je pense que le temps typiquement belge a eu un impact positif", sourit-elle. "Aujourd'hui, elle n'était d'ailleurs plus du tout dans le coup."

Alison Van Uytvanck se qualifie facilement pour le deuxième tour

Alison Van Uytvanck (WTA 46) s'est qualifiée pour le deuxième tour des Internationaux de France de tennis, mardi à Roland-Garros. La Belge s'est imposée 6-1, 6-0 contre l'Australienne Isabelle Wallace (WTA 245), invitée par les organisateurs, en 52 petites minutes de jeu.

Yanina Wickmayer, repêchée, s'est inclinée face à Samantha Stosur

Yanina Wickmayer (WTA 105) s'est inclinée en deux sets (6-2, 6-4) mardi au premier tour du tournoi Roland Garros devant l'Australienne Samantha Stosur (WTA 90) 6-2 et 6-4.

L'Anversoise avait bien commencé son match avec même un premier break réussi lors des premiers jeux, lorsque la rencontre a été interrompue plus d'une heure en raison de la pluie.

A son retour sur le terrain, Yanina Wickmayer, 28 ans, au service et menée 3-2, cédait sa mise en jeu et n'allait plus marquer un seul jeu dans la première manche, s'inclinant donc 6-2.

Son service défaillant, entre autres lacunes, lui a aussi coûté le second set. Breakée à 3-2, puis menée 4-2, elle revenait à 4 jeux partout avant de concéder une dernière fois son service, laissant finalement la seconde manche, 6-4, et le match à l'Australienne de 34 ans.

"Je n'ai pas été assez constante", a confié Yanina Wickmayer (WTA 105), résumant sa défaite, mardi au premier tour à Roland Garros contre l'Australienne Samantha Stosur.

"Je suis sortie du court avec un double sentiment", a-t-elle expliqué. "Quand je n'en faisais pas assez, je me faisais balayer par son puissant coup droit. Et quand j'étais plus agressive et que je suivais au filet, je faisais un peu trop de fautes (NdlR : 30 pour 17 coups gagnants), ce qui m'a empêché de saisir mes occasions. J'étais bien entrée dans le match, mais après l'interruption, elle est remontée sur le court de manière très agressive. Elle lâchait ses coups et jouait parfaitement. Et elle a bien servi aussi aux moments importants".

Yanina Wickmayer, cela dit, ne semblait pas trop déçue. Entrée par la petite porte dans le tableau final à Paris, à la suite du forfait de la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, elle va désormais doucement tourner son regard vers la saison sur gazon. "Il y a eu des bonnes choses. Je sais que je dois être plus agressive, monter plus au filet, et surtout afficher plus de discipline dans mon jeu, parvenir à tenir l'échange, même si ce n'est pas toujours un équilibre facile à trouver. Avant Wimbledon, je disputerai le tournoi de Nottingham, où j'entre dans le tableau final, ainsi que les qualifications à Birmingham. Les vacances, ce sera pour après Wimbledon", conclut-elle.