Tennis

La Russe Maria Sharapova (WTA 211), 30 ans, a franchi sans trop de difficultés le premier tour du tournoi WTA sur terre battue de Rome, doté de 2.775.745 dollars, aux dépens de l'Américaine Christina McHale (WTA 58), qu'elle a en effet battue en deux sets, 6-4, 6-2. 

Une victoire qui lui ouvre déjà les portes du top 200, et du même coup des qualifications du prestigieux tournoi sur herbe de Wimbledon qu'elle a remporté en 2004.

Triple lauréate dans la Cité éternelle en 2011, 2012 et 2015, Sharapova retrouvera au 2e tour (1/16e de finale) la Croate Mirjana Lucic-Baroni (WTA 22), qui a de son côté écarté la Tchèque Lucie Safarova (WTA 38), finaliste en 2015 des Internationaux de France, en trois sets, 7-5, 4-6, 6-3.

La Russe avait déjà eu affaire à Lucic-Baroni la semaine dernière à Madrid. Elle l'avait alors emporté 4-6, 6-4, 6-0, avant de succomber 7-5, 2-6, 6-4 face à la Canadienne Eugenie Bouchard (WTA 52), l'une des joueuses les plus virulentes au sujet des wild card accordées à Sharapova.

A Rome également, les organisateurs se sont vus reprocher de l'avoir privilégiée au détriment de l'Italienne Francesca Schiavone, lauréate à Roland-Garros en 2010.

Sharapova pourrait se retrouver sur la route de l'Allemande Angelique Kerber, numéro un mondiale, au 3e tour. Elle doit atteindre le dernier carré pour gagner sa place dans le tableau final de Wimbledon.

Elle espère obtenir mardi une wild card pour Roland-Garros, où elle a triomphé en 2012 et 2014.

Elle dispute au Foro Italico son troisième tournoi après Stuttgart et Madrid, depuis son retour sur le circuit après une suspension de 15 mois pour contrôle positif au Meldonium.