Tennis Le Liégeois manquera le début de saison et le duel de Coupe Davis face à la Hongrie.

L’année se termine décidément bien mal pour Steve Darcis. Souffrant toujours du coude droit, le joueur liégeois a été contraint de faire une croix sur les trois premiers mois de la nouvelle saison. Au minimum. "Ma date de reprise dépendra de l’évolution", a-t-il confié sur son compte Instagram.

La semaine dernière, Darcis avait pourtant effectué, comme prévu, un stage de préparation à Abu Dhabi avec les boursiers de l’association Hope and Spirit dont il est l’un des ambassadeurs. "Mais les douleurs l’ont empêché de sortir sa raquette. Il s’est entraîné physiquement à un très haut niveau mais, malgré les soins du staff médical sur place et les bains d’eau glacée, il était incapable de tenir un échange", raconte Daniel Meyers qui avait organisé cette mise au vert. Les échographies et l’IRM passées à son retour ont confirmé la gravité de la blessure.

Pour Steve Darcis, 33 ans, c’est un terrible coup dur. On se souvient que ce coude douloureux l’avait déjà handicapé dans sa préparation à la finale de la Coupe Davis où il avait été méconnaissable. Là, il va devoir renoncer à tout son début de saison : l’Open d’Australie, bien sûr, mais aussi le premier tour de Coupe Davis et tous les tournois indoor. Au mieux, il pourrait reprendre du service au printemps pour la saison sur terre battue. "Mais s’il veut avoir une chance de rejouer au plus haut niveau, il n’a pas le choix. Il doit s’arrêter complètement, se reposer et faire preuve de patience", précise Daniel Meyers.

La nouvelle contrarie par ricochet les plans de Johan Van Herck alors que se profile le match face à la Hongrie en Coupe Davis (2 au 4 février à Liège). Steve Darcis est un pilier de l’équipe et le capitaine belge comptait d’autant plus sur sa présence que David Goffin n’est pas sûr de disputer cette rencontre.