Tennis David Goffin affrontait Marin Cilic (ATP 7) en huitième de finale de l'US Open.

David Goffin entre bien dans son match, réalisant le break dès le premier jeu. Il tiendra cet avantage jusqu'à ce que Cilic ne revienne à 5 partout. Les deux joueurs vont donc au tie-break, où le Croate se montre le plus solide, de peu. Il empoche donc cette première manche 7 jeux à 6 (8-6).

L'entame de la deuxième manche voit les deux joueurs enchaîner les breaks, avant que Cilic ne prenne définitivement l'avance. Il remporte finalement largement le deuxième set: 6-2.

Dans le troisième set, un break suffit au Croate pour s'imposer (6-4) et conclure la partie.

Cette victoire de Marin Cilic (7-6(8-6),6-2,6-4) lui donne le droit d'affronter le Japonais Kei Nishikori (ATP 19), vainqueur de Philipp Kohlschreiber (ATP 34), en quart de finale.

"Dommage de finir le tournoi de cette manière"

David Goffin (ATP 10) n'a pas réussi à devenir le premier joueur masculin belge à se qualifier pour les quarts de finale à l'US Open, lundi soir à New York. Le Liégeois, 27 ans, a vu son parcours s'achever en huitièmes de finale contre le Croate Marin Cilic (ATP 7), lauréat en 2014, dans un match où il a mené 5-3 dans le premier set avant de perdre pied et de s'incliner 7-6 (8/6), 6-2, 6-4 avec de nouvelles douleurs au bras droit en prime. "C'était dur aujourd'hui", a-t-il soupiré en conférence de presse.

"J'ai essayé de faire de mon mieux, mais Marin s'est mis à très bien jouer à partir du deuxième set", a-t-il raconté. "Ensuite, dans la troisième manche, j'ai de nouveau ressenti des douleurs au bras. C'était dur pour moi de servir à 100% et j'avais eu l'occasion de remporter le premier set à 5-4. Ce n'était pas facile de tout donner sur chaque point. Quand vous commencez à penser à votre bras, vous n'êtes plus concentré à 100%. À l'arrivée, c'est une victoire en trois sets pour lui. C'est dommage de finir le tournoi de cette manière."

Déçu, David Goffin va désormais tâcher de prendre soin de son bras avant d'attaquer la dernière partie de la saison, où il a beaucoup de points à défendre pour son classement ATP à la suite, notamment, de ses victoires aux tournois de Shenzhen et Tokyo l'an dernier. Son prochain rendez-vous est normalement la Laver Cup, avec Team Europe, à Chicago du 21 au 23 septembre.

"J'ai affiché un très bon niveau de jeu lors de mes deux derniers tournois. J'ai pratiqué du très bon tennis (il a notamment battu Kevin Anderson et Juan Martin Del Potro, deux membres du Top 10 mondial, à Cincinnati, NDLR). Il y a beaucoup d'éléments positifs à retirer de Cincinnati et d'ici, mais la priorité désormais sera de bien récupérer de cet US Open et d'être prêt pour la suite le plus rapidement possible", a-t-il conclu.

"Le premier set a été crucial"

"Le premier set a été crucial", a expliqué le vainqueur à sa sortie du court. "Il a pu servir pour le gain de la première manche (le Liégeois a mené 5-3, NDLR) et je suis revenu à 5-5. Et dans la foulée, j'ai disputé un très bon tie-break. Ensuite, j'ai remarqué que David avait un problème avec son épaule. Il ne servait plus très fort en première balle, il ne tournait plus qu'aux alentours des 100 miles per hour (160 km/h, NDLR), ce qui m'a donné beaucoup d'opportunités en retour. J'ai continué à bien jouer et les quatre ou cinq derniers jeux furent vraiment de très bonne qualité."

Marin Cilic était d'ailleurs très heureux d'avoir gagné en trois sets contre David Goffin, après avoir dû batailler pendant 4 heures jusqu'à 2h22, dimanche matin, contre le jeune Australien Alex De Minaur (ATP 45), 19 ans. C'est qu'en quart de finale, mercredi, il retrouvera le Japonais Kei Nishikori (ATP 19), 28 ans, de retour à son meilleur niveau après une blessure au poignet. Il s'agira d'un remake de la finale de 2014 à Flushing Meadows, où le Croate s'était imposé 6-3, 6-3, 6-3.

"Je n'avais pas eu beaucoup de temps pour récupérer, mais malgré tout, je me sentais bien sur le court aujourd'hui. Je bougeais bien et j'espère continuer comme ça", a-t-il poursuivi. "Nous nous sommes déjà rencontrés à trois reprises ici à New York. Kei est un incroyable compétiteur et il rejoue vraiment bien. Il aime les conditions ici et tous les matches que nous avons disputés ont toujours été accrochés. Je ne m'attends donc à rien de différent et je vais tâcher de bien me préparer afin de pouvoir imposer mon jeu et l'emporter."



SUIVEZ LA RENCONTRE EN DIRECT: