Tennis

Le coach de la joueuse américaine Serena Williams, a qui une nouvelle victoire à l'US Open a échappé de peu samedi, battue par la Japonaise Naomi Osaka, estime que le comportement de l'arbitre a été "choquant" lors d'un match marqué par une rare polémique impliquant l'ex-N.1 mondiale. 

"C'est extrêmement choquant. J'ai l'impression qu'il y a deux poids, deux mesures. S'il avait prévenu Serena, il n'y aurait pas un d'incident invraisemblable inutile. C'est très regrettable. C'est la 2e fois que les arbitres essaient de prendre la vedette à l'US Open.", a commenté Patrick Moratoglou, l'entraîneur de Serena Williams, au micro d'Eurosport.

La cadette des soeurs Williams (36 ans), battue 6-2, 6-4 samedi à New York a reçu un premier avertissement pour "coaching" en début de deuxième set, à 1-0, 40-15. Elle en a ensuite reçu un second pour avoir fracassé sa raquette après avoir été débreakée. Ce qui lui a valu cette fois un point de pénalité.

"Je l'ai coachée, mais elle ne m'a pas vu. C'est pour ça qu'elle n'a pas compris quand elle a reçu le premier avertissement. L'arbitre l'a vu, je prends un avertissement. Pourquoi pas, c'est la règle. Pour information, je n'ai jamais pris un avertissement pour coaching de ma vie", a poursuivi le coach

"Deuxième élément, 100% des coaches coachent sur 100% des matches toute l'année, et tout le monde le sait. Quand un arbitre a un minimum de savoir-vivre, surtout sur une finale de Grand Chelem, il ne fait pas ce qu'il a à faire. Dans 100% des cas que j'ai vus, on prévient d'abord la joueuse. Il ne l'a pas fait non plus. Deux choses super choquantes pour moi", a encore critiqué l'entraineur.

"Un arbitre est censé avoir un peu de finesse, de psychologie", a-t-il finallement suggéré.

Avec cette défaite, Serena Williams n'a pas pu égaler le record absolu de titres en Grand Chelem détenu par Margaret Court, avec une 24e couronne.