Tennis

La Lettone Anastasija Sevastova, 18e joueuse mondiale, s'est qualifiée pour sa première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière, mardi à New York. 

Elle a battu la lauréate sortante de l'US Open et numéro 3 mondiale, l'Américaine Sloane Stephens, en deux sets : 6-2, 6-3. La rencontre n'a duré que 1h24. Sevastova (28 ans) avait plafonné en quarts de finale à Flushing Meadows les deux années précédentes. Pour une place en finale, la Lettone affrontera l'Américaine aux 23 couronnes en Grand Chelem, Serena Williams, ou la N.8 mondiale, la Tchèque Karolina Pliskova, opposées en soirée.

Tombeuse au tour précédent de la N.7 mondiale, l'Ukrainienne Elina Svitolina, Sevastova s'est mieux accommodée d'une nouvelle journée de chaleur humide accablante que Stephens. Au contraire, l'Américaine de 25 ans a semblé en souffrir fortement. "C'était un match très physique, c'était difficile de jouer, il fait tellement chaud dans le stade", a confirmé Sevastova.

Menée d'un set et d'un break (4-1), la N.3 mondiale s'est un temps mise en position de se relancer dans le match. Mais revenue à 4-3, elle a perdu les trois derniers jeux de la partie après avoir failli à convertir plusieurs balles d'égalisation à 4 jeux partout.

"Le premier set a été très important. J'étais un peu nerveuse à la fin, mais c'est normal", a estimé Sevastova.

Double quart-de-finaliste à l'US Open (2016 et 2017), la joueuse balte n'avait encore jamais passé ce cap en Grand Chelem.

Avec l'élimination de Stephens, plus aucune joueuse du top 5 n'est en course à Flushing Meadows.