Tennis Le coach est extrêmement fier de l’entrée en lice de David Goffin, mais pas le temps de savourer, car il faut - très - vite enchaîner.

Thierry Van Clemput, quel regard portez-vous sur la performance de David face à Nadal ?

"Énormément de satisfaction, c’est un moment d’intense émotion. Malheureusement, c’était de courte durée car ce n’est pas un tournoi mais trois finales à jouer. Il y en a une de finie et il faut déjà se concentrer sur la suivante. C’est derrière déjà, malheureusement… Mais il a réalisé un exploit mental. Il a fait son job de bien belle manière, surtout vu l’état de fatigue dans lequel il était. Et quant aux problèmes physiques de Nadal, David souffre exactement du même type de blessure."

Comment s’est passée la récupération ?

"On a bien fait de prendre un kiné avec nous. David est fatigué, inévitablement, parce qu’il s’est couché très tard et qu’en plus il a été réveillé par une alarme pendant la nuit, donc ce n’était pas évident. Mais ça va, on a fait un entraînement très léger et précis. Il y a un autre match qui sera compliqué, car il a beaucoup de difficultés à négocier Dimitrov. Mais il l’a très bien fait la dernière fois."

Comment voyez-vous ce match ? Y a-t-il un risque de décompression ?

"Le piège est de ne pas tomber dans le jeu varié de Dimitrov : il faut au contraire le faire tomber dans le jeu de David. Il faudra encore être concentré dès le départ sur la position dans le terrain, comme face à Nadal. Il faudra jouer dans la solidité, la précision et la rigueur tactique. Décompression ? Je ne pense pas, car il n’y a rien d’acquis. On repart à la case départ. Ce serait une erreur de changer d’état d’esprit."