Tennis

L'US Open de tennis débute ce lundi à New York. Le quatrième levée du grand chelem de l'année instaure un chronomètre afin de faire respecter la règle des 25 secondes accordées à chaque joueur/joueuse avant de servir. 

Déjà utilisé à titre expérimental dans certains tournois, notamment de jeunes, et lors des qualifications à Flushing Meadows, ce chronomètre sera enclenché par l'arbitre dès qu'il aura annoncé le score.

Si le serveur ne respecte pas la limite des 25 secondes, il recevra un avertissement. Au 2e avertissement, il perdra un service. Si le receveur n'est pas prêt après 25 secondes, il peut aussi être pénalisé.

Lors du tournoi de Washington, les joueurs pouvaient voir le compte à rebours sur un petit écran situé au-dessus de celui qui indique la vitesse au service.

Auparavant, cette règle des 25 secondes était laissée à la discrétion de l'arbitre.

Le chronomètre est censé accélérer les rencontres et en particulier les joueurs/joueuses qui ont tendance à faire rebondir la balle un nombre de fois incalculable où à respecter une série de gestes fétiches avant de délivrer leur premier service. Le N.1 mondial Rafael Nadal est célèbre pour toucher son nez, ses cheveux et ses épaules et tirer sur son short avant chaque service.

Selon un petit sondage dont le résultat a été communiqué par la fédération américaine de tennis, 60% des joueurs sont favorables à la mise en place de ce chronomètre, contre 10% qui y sont opposés. Les 30% restants ont estimé que cela ne changerait rien.