Tennis

L'Ecossais Andy Murray, de retour après son opération à une hanche et quasiment un an d'absence, a annoncé samedi qu'il serait bien présent à Wimbledon la semaine prochaine, mais s'est montré très prudent sur sa forme, affirmant qu'il devait "prendre les choses au jour le jour".

Interrogé sur sa participation ou non à Wimbledon lors d'une conférence de presse samedi le double vainqueur du tournoi en 2013 et 2016 a répondu "Oui, sauf si dans les jours à venir, je me réveillais et ne me sentais pas bien. Je dois prendre les choses au jour le jour".

"Je m'entraîne à un haut niveau, avec beaucoup d'énergie chaque jour, avec certains des meilleurs joueurs du monde", a-t-il ajouté. "Dans d'autres sports lorsque l'on revient, on ne se confronte pas immédiatement aux meilleurs de la discipline. Il y a encore des choses compliquées et d'autres qui s'améliorent, mais cela prend du temps" a t-il expliqué.

"Evidemment Wimbledon est spécial pour moi pour de nombreuses raisons. C'est un peu étrange de reprendre ainsi le tournoi cette année", a-t-il poursuivi.

Andy Murray, 31 ans, s'était incliné en quart de finale face à l'Américain Sam Querrey l'an passé à Wimbledon en raison de son problème de hanche. Opéré en janvier, il n'a repris la compétition que le 18 juin après quasiment un an d'absence et une chute à la 156e place mondiale.

Au Queen's, il a été dominé d'entrée par l'Australien Nick Kyrgios. A Eastbourne il a éliminé lundi le Suisse Stan Wawrinka mais a perdu au 2e tour face à son compatriote Kyle Edmund mercredi.

Lors du tirage au sort vendredi, l'ordinateur de Wimbledon lui a octroyé dès le 1er tour le Français Benoît Paire (48e mondial) qui s'est procuré récemment deux balles de match face à Roger Federer à Halle.

S'il bat le Français, le parcours de Murray s'annonce compliqué avec un possible 2e tour face à la pépite canadienne Denis Shapovalov , puis un possible duel avec l'Argentin Juan Martin Del Potro (N.4).