Tennis

Ruben Bemelmans (ATP 104) a franchi, non sans peine, le cap du 1er tour de la 132e édition du tournoi de tennis de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem, lundi soir. Sorti des qualifications, il a poursuivi sur sa lancée et battu l'Américain Steve Johnson, 42e mondial. Le N.2 belge a gagné en cinq sets : 7-5, 6-3, 4-6, 6-7 (0/7), 8-6. La rencontre a duré pas moins de 3h46. Le Limbourgeois de 30 ans et l'Américain de 28 ans ne s'étaient jamais rencontrés.

Dans le premier set, Bemelmans a sauvé deux balles de set à 4-5 avant de réussir son seul break et de le confirmer pour arracher le set (7-5). Le 2e set débuta par un échange de services dans les trois premiers jeux au bénéfice du gaucher maasmechelenois qui empocha ensuite le set sur service adverse (6-3).

Le Californien a fait la différence dans le 3e set en réalisant le seul break dès le 3e jeu. Il le préserva dans le 8e jeu non sans avoir sauvé deux balles de break consécutives.

Le 4e set sembla basculer dans le 4e jeu. Le Belge s'emparait de la mise en jeu de son adversaire pour mener 3-1 et bientôt 4-1. Servant pour le match à 5-3, Bemelmans se faisait surprendre (5-4). Johnson, après avoir égalisé (5-5), sauvait une balle de match à 6-5, puis survolait le tie-break (0/7) et arrachait le droit à un 5e set après 2h45 de jeu.

Le Belge ne flancha pas. Il ne put exploiter ses quatre balles de break à 3-3 mais transforma la 5e à 6-6. Il put ainsi conclure son long combat sur son service.

Au deuxième tour, le tennisman belge affrontera le géant américain (2m08) John Isner (ATP 10/N.9), 33 ans, qui a battu l'Allemand Yannick Maden (ATP 134), issu des qualifications, en trois sets : 6-2, 7-6 (7/4), 7-5, en 2h07. Bemelmans a perdu son seul match contre Isner, en 1/8e de finale à Atlanta en 2012 (4-6, 6-3, 6-4).

Ruben Bemelmans disputet son 6e tableau final à Wimbledon et y porend part pour la quatrième année consécutive. Il y a douze mois, il avait réalisé sa meilleure performance sur le gazon londonien en accédant au 3e tour. Il avait été battu par le Sud-Africain Kevin Anderson 7-6 (7/3), 6-4, 7-6 (7/3).