Tennis

David Goffin (ATP 9/N.10) effectue ce mardi son retour à Wimbledon après avoir dû faire l'impasse l'an dernier à la suite d'une blessure à la cheville droit contractée à Roland Garros contre l'Argentin Horacio Zeballos. Sur le show court 3, le Liégeois, 27 ans, affrontera en troisième match l'Australien Matthew Ebden (ATP 51), 30 ans, qui a atteint les demi-finales au tournoi de Rosmalen, il y a un peu plus de deux semaines. 

"C'est un match piège", a-t-il reconnu. "Il a une très bonne première balle, il contre bien et il est assez solide. Je l'ai toujours battu jusqu'à présent, mais je ne l'ai encore jamais affronté sur gazon. Je vais devoir être là sur tous les points, dès le début, tâcher d'imposer mon jeu et ne rien lâcher, car comme la majorité des Australiens, il sait comment jouer sur gazon", a-t-il ajouté au sujet du natif de Durban, qui a aussi servi pour le gain du deuxième set contre Roger Federer (ATP 2) à Halle.

Il s'agira de la septième participation de David Goffin à Wimbledon, où il reste sur deux accessions en huitième de finale. Il y a deux ans, le Liégeois était même passé tout près de battre Milos Raonic, le futur finaliste, face auquel il avait mené deux sets à rien. Après la déception de son élimination en huitième de finale à Roland-Garros contre l'Italien Marco Cecchinato, il espère rebondir sur le gazon londonien.

"La page Roland-Garros a été rapidement tournée. Je n'ai qu'un match officiel dans les jambes sur le gazon (NdlR : une défaite 6-3, 6-7, 6-3 contre l'Espagnol Feliciano Lopez au tournoi du Queen's), mais j'ai eu l'occasion de beaucoup m'entraîner depuis pour trouver mes marques, m'habituer aux rebonds, travailler mes volées. J'ai le sentiment d'avoir tout fait pour être prêt. Ce n'est pas facile d'être au top tout le temps et je vais à nouveau essayer d'aller le plus loin possible ici."