Tennis

Malgré une belle résistance, Kristina Mladenovic a cédé face à Serena Williams vendredi à Wimbledon.

Alors que chez les dames, les surprises ont continué de pleuvoir avec l'élimination de l'aînée des soeurs Williams, Venus (38 ans), finaliste sortante et de Madison Keys (11e mondiale), Roger Federer tentait d'éviter pareille déconvenue face à l'Allemand Jan-Lennard Struff. 

Mladenovic vaincue avec les honneurs face à la reine

C'était un grand défi pour la dernière Française en lice, qui a été à la hauteur de l'événement. Mladenovic a joué sans complexe et a même servi pour le gain de la première manche (à 5-4). Mais Serena Williams, même après avoir donné naissance à son premier enfant en septembre et chuté au classement (181e mondiale) n'a rien perdu de sa puissance et de ses qualités dans les moments cruciaux. Grâce à des retours tranchants et son redoutable service (12 aces), l'Américaine de 36 ans a fait céder la Nordiste de 25 ans (62e mondiale) au terme de deux manches très accrochées (7-5, 7-6 (7/2)). Avec les nombreuses surprises dans le tournoi féminin, son parcours vers un 24e trophée majeur record (le huitième à Londres) est plus aisé. Elle affrontera en huitièmes de finale la 120e mondiale, la Russe Evgeniya Rodina, qui a créé la surprise face à la finaliste de l'US Open, l'Américaine Madison Keys (7-5, 5-7, 6-4). Ce sera un duel entre mamans, la Russe ayant elle aussi une petite fille (née en 2012).