Tennis

"C'est un énorme soulagement !", s'est exclamé John Isner (ATP 10) jeudi après être sorti vainqueur d'un match épique contre Ruben Bemelmans (ATP 104) au 2e tour de Wimbledon. L'Américain était très heureux, hurlant sa joie jusque de l'autre côté de l'Atlantique après la balle de match. Le géant de 2m08, 33 ans, a eu besoin de 5 sets, deux jours et de 64 aces, dont deux pour sauver des balles de match, pour finir par faire rompre le Limbourgeois, 30 ans, issu des qualifications.

"Ce fut un match particulièrement difficile", expliqua Isner. "Je n'ai certainement pas dormi comme un bébé hier soir. Quand vous menez deux sets à rien et 4-0 dans un tie-break et que vous ne parvenez pas à conclure, il s'en passe des choses dans votre tête. Et cela vous mine. Heureusement, je ne me sentais pas fatigué aujourd'hui lorsque nous avons repris. J'avais encore beaucoup d'adrénaline. Et j'ai fini par m'en sortir, qui plus est sur un score plus ou moins normal, pas un 24-22 ou un truc de fou du genre. Cela fait du bien."

John Isner se montra aussi très nerveux contre Ruben Bemelmans. Le N.1 Américain, vainqueur du match de tous les records ici même à Wimbledon lorsqu'il avait battu Nicolas Mahut 70-68 au cinquième lors de l'édition 2010, s'est ainsi ouvertement plaint du fonctionnement du Hawk-Eye, l'arbitrage vidéo en tennis.

"Le Hawk-Eye est une application merveilleuse pour notre sport, mais là, je n'ai pas compris", raconta-t-il. "J'ai peut-être mal réagi sur la balle que j'avais vue out dans le tie-break du quatrième set, mais celle sur une balle de break pour moi lors du premier jeu de ce même quatrième set était clairement dehors ! Il a demandé le challenge et la machine l'a donnée bonne, alors que pour l'arbitre de chaise, comme pour moi, elle était largement out. Je n'avais jamais vu un truc pareil. Mais bon, j'ai gagné et je suis très content, car j'ai perdu beaucoup de matches en cinq sets depuis 2010. Falla, Tsonga, Sela et j'en passe...", a ponctué le vainqueur du Masters 1000 de Miami cette saison.

Il affrontera ce vendredi le Moldave Radu Albot (ATP 98) pour une place en huitième de finale.