Tennis

La numéro un belge, 88ème joueuse mondiale, s'est imposée en deux manches, par 7-5 et 6-2, face à Ekaterina Makarova


Le bonheur de Yanina en images


ATP Munich: Berdych rejoint Youzhny en finale


WTA Rome: Safina remporte son premier titre de l'année


ESTORIL Yanina Wickmayer a remporté le premier grand titre de sa carrière en dominant la Russe Ekaterina Makarova (WTA 43/N.6) en finale du tournoi de tennis sur terre battue d'Estoril, épreuve WTA dotée de 220.000 dollars, samedi au Portugal.

La numéro un belge, 88ème joueuse mondiale, s'est imposée en deux manches, par 7-5 et 6-2, en 1h32 de jeu.

Après une entame de match fébrile, où elle concédait rapidement un break, Wickmayer se retrouva vite menée 1-3 face à Makarova, également finaliste la semaine dernière à Fès et qu'elle n'avait encore jamais rencontrée sur le circuit professionnel. La crispation de début de match oubliée, l'Anversoise aligna trois jeux d'affilée pour renverser la situation et ne plus jamais se mettre en danger.

A 5-4 à son avantage, Wickmayer s'octroya 4 balles de set dans le 10ème jeu, sans réussir à en profiter. Qu'importe, deux jeux plus tard et son service remporté, elle mit à nouveau la Russe en difficulté sur sa mise en jeu.

Commettant deux double-fautes, Makarova s'inclinait sur un jeu blanc de notre compatriote, qui pliait la première manche 7-5 en 1 heure juste de jeu.

Sur sa lancée, la Belge s'envola vite à 3-1 dans la seconde manche, breakant son adversaire pour la première fois dans le 4ème jeu. Makarova eut beau réagir par un dernier sursaut d'orgueil en contre-breakant dans la foulée, Wickmayer empochait les trois jeux suivants pour décrocher son premier titre sur le circuit WTA.

Wickmayer, 19 ans, participait à sa deuxième finale depuis le début de sa carrière professionnelle en 2004. L'an dernier, l'Anversoise avait intégré le top 100 après avoir gagné plusieurs tournois ITF et avait ensuite accédé en juin à la finale du tournoi WTA de Birmingham, où elle avait été battue par l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko en trois manches 7-6 (9/7), 3-6, 7-6 (7/4).

Après une entame de saison difficile qui la voyait renoncer successivement à travailler avec le Néerlandais Glen Schaap, puis en avril avec Carlos Rodriguez, l'ancien coach de Justine Henin, Wickmayer avait retrouvé la confiance et l'envie de pratique un tennis offensif lors du dernier duel De Fed Cup, il y a quelques semaines à Hasselt.

Remportant ses trois matchs (2 simples et 1 double) face au Canada, Wickmayer avait assuré quasi à elle seule le maintien de la Belgique dans le groupe mondial II de la Fed Cup.

© La Dernière Heure 2009