Tennis La Limbourgeoise a battu Venus Williams

HAMBOURG Pour sa première participation au tournoi allemand, Kim Clijsters, tête de série N.2, a détrôné l'Américaine Venus Williams (N.1), grandissime favorite, au terme d'un match à suspense conclu sur le score de 1-6, 6-3, 6-4, dimanche, en finale du tournoi WTA de Hambourg doté de 585.000 dollars. Victorieuse en 1999 et 2001 dans la ville de la Hanse, Williams avait parfaitement démarré la partie, laissant craindre une débâcle pour son adversaire. Comme la veille face à la Suissesse Martina Hingis, la N.1 mondiale montrait un tennis tout en puissance et sans faute pour rapidement empocher le premier set (1-6 en 26 mn). Menée rapidement 4 à 0 en 12 minutes, la Limbourgeoise avait manifestement du mal à rentrer dans la partie, commettant trop d'erreurs directes.

Ce n'est qu'en début de deuxième set que Clijsters est entrée véritablement dans le match, alors que Williams commençait à commettre à son tour quelques erreurs (6-3 en 36mn). "Contre Venus, on doit essayer de taper la balle aussi fort qu'elle le fait" expliquait Clijsters. Une tactique payante puisque, au bout du compte, le petit gabarit de la jeune Belge triomphait de la grande et puissante Américaine en une heure 51 minutes (3-ème set 6-4 en 43mn). "J'ai essayé de ne pas me mettre de pression et de la faire courir. Ca a marché." Devant 8.000 personnes, Kim Clijsters décroche son septième tournoi WTA de sa carrière (le premier cette saison) et empoche aussi par la même occasion un chèque de 93.000 dollars.

"J'ai beaucoup appris de la finale perdue de Roland Garros, l'an dernier", poursuivait Clijsters, alors battue par l'Américaine Jennifer Capriati. "Je suis beaucoup plus expérimentée." Troisième du classement mondial, la jeune fille de Bree, qui fêtera ses 19 ans en juin, sera à nouveau cette année, au vu de sa performance du jour, l'une des prétendantes les plus sérieuses à la victoire finale lors des Internationaux de France à Roland-Garros.

C'est la première fois que Kim Clijsters réussi à battre Venus Williams, il est vrai que les deux joueuses ne s'étaient rencontrées qu'à une seule reprise jusqu'ici, en quarts de finale sur le ciment de l'US Open (6-3, 6-1 pour l'Américaine l'année dernière). En outre, en 14 rencontres disputées sur la terre battue de Hambourg, Venus Williams n'avait connu qu'une seule fois la défaite avant d'affronter Kim Clijsters. Hormis en finale, Kim Clijsters aura pu ne pas trop soumettre son épaule à rude épreuve bénéficiant de rencontres écourtées face à l'Autrichienne Barbara Rittner au 2-ème tour et à la Yougoslave Jelena Dokic en demi-finale. Ses deux adversaires préférant abandonner.

Au contraire de Venus Williams, la Limbourgeoise poursuivra son séjour en Allemagne avec le tournoi de Berlin dès lundi, doté de 1,224 millions de dollars.