Affaire Schleck: l'UCI demande l'ouverture d'une procédure disciplinaire

Belga Publié le - Mis à jour le

Tour de France

Plus tôt dans la journée, l'analyse de l'échantillon B avait confirmé la présence de produits dopants

LUXEMBOURG L'Union cycliste internationale (UCI) va demander à la Fédération luxembourgeoise d'ouvrir une procédure disciplinaire contre Frank Schleck (RadioShack Nissan), après que la contre-expertise de l'échantillon B de l'aîné des frères Schleck a confirmé son contrôle antidopage positif à un diurétique sur le Tour de France.

"L'UCI communique que l'analyse de l'échantillon B d'urine du coureur Frank Schelck effectuée aujourd'hui a confirmé le résultat anormal notifié par le laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry suite à l'analyse de l'échantillon A.

Conformément au règlement, l'UCI va demander à la Fédération luxembourgeoise d'ouvrir une procédure disciplinaire contre le coureur", précise l'UCI dans un communiqué.

Frank Schleck, 32 ans, a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif à un diurétique (Xipamide) à l'issue de la 13e étape du Tour, le 14 juillet, au Cap d'Agde. Troisième du Tour l'an dernier, il a quitté le Tour de France mardi soir. Il occupait la 12e place du classement général après 15 étapes, à près de dix minutes du porteur du maillot jaune, le Britannique Bradley Wiggins.

Le coureur luxembourgeois continue de clamer son innocence et plaide la thèse de l'empoisonnement ou de l'accident.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner