Tour de France Le coureur néerlandais a devancé Ulissi et Gallopin au terme d'une étape animée, qui a vu Bardet attaquer Froome à plusieurs reprises.

Ils étaient 28 à prendre le large en début d'étape, pour aller se battre pour la victoire. A ce petit jeu, Bauke Mollema s'est montré le plus malin en attaquant en solitaire au sommet du dernier col et faisant les 30 derniers kilomètres seul, alors que Roglic, Gallopin, Barguil et Ulissi se regardaient, derrière lui. Jan Bakelants (AG2R) a pris la 8e place, Serge Pauwels (Dimension Data) la 10e et Tiesj Benoot (Lotto Soudal) la 11e. De Gendt était également dans cette échappée...  

Beaucoup plus loin, les Sky ont laissé les baroudeurs prendre le large avant d'être attaqués par les AG2R au grand complet, à 50 kilomètres de l'arrivée. Un ennui mécanique plus tard pour Chris Froome et c'était la panique chez Sky. Finalement, le maillot jaune est rentré sur les favoris au prix d'un énorme effort dans le col de Peyra Taillade (première catégorie), alors que Bardet avait fait travailler toute son équipe pour creuser l'écart.

Au sommet de ce col, il y avait beaucoup de faux-plats et de vent à avaler jusque l'arrivée. Finalement, seul Dan Martin est parvenu à reprendre une dizaine de secondes aux autres favoris. Et seul Nairo Quintana a craqué, perdant près de 4 minutes !

Ce lundi, les coureurs du Tour seront au repos, avant de prendre la direction des Alpes (mercredi).

Revivez notre direct commenté :