Tour de France

Hier, il a payé ses dettes en offrant à Bruyneel et à Armstrong une montre promise lors du Tour 2009

Le profil de la 6e étape vu par Maxime Monfort

Suivez la 6e étape en direct dès 14h30

Tous les classements

Les plus belles photos

Revivez la victoire de Cavendhish

MONTARGIS Il y a eu un petit moment d’effervescence, hier matin, au Village départ sur la place d’Epernay quand Alberto Contador a quitté son bus, s’est approché de celui, voisin, de l’équipe RadioShack puis est monté dedans, un petit sac en plastic à la main. Quelques instants plus tard, le double vainqueur du Tour est ressorti tout sourire du pullman de la formation de Bruyneel et d’Armstrong avant de s’en retourner.

“Alberto nous a remis un cadeau, une montre,” a confié, peu après, Johan Bruyneel. “Tous ceux de l’équipe (NdlR : Astana) de l’an dernier l’avaient reçue, sauf Lance et moi. C’est un beau cadeau.”

Outre la montre Breitling de valeur, Alberto Contador avait, comme la tradition le veut, abandonné ses prix à ses équipiers, passés désormais tous les huit chez RadioShack, soit plus de 60.000 euros à chacun.

Il n’a pas parlé à Armstrong qui se trouvait à l’arrière du bus. “J’étais occupé, je ne l’ai même pas vu”, a dit le Texan.

“Il y avait beaucoup de gens autour de notre bus, ils discuteront pendant la course”, a encore rapporté Bruyneel qui a répondu à la question de savoir si Contador pourrait recourir pour lui un jour. “Ça me semble totalement exclu...”



© La Dernière Heure 2010