Tour de France

Le Tour de France 2017 débutera le samedi 1er juillet par un contre-la-montre de 13 km à Düsseldorf, en Allemagne, a-t-on appris mardi lors de la présentation du parcours de la 104e édition de la Grande Boucle au Palais des Congrès de Paris.

Le Tour arrivera en Belgique le lendemain, la 2e étape reliant sur 202 km Düsseldorf à Liège, où l'arrivée, propice aux sprinters, sera jugée Boulevard de la Sauvenière. Le lundi 3 juillet, le départ de la 3e étape sera donné à Verviers. Le peloton quittera alors la Belgique pour rejoindre Longwy, en Lorraine, après 202 km de course.

Le Tour était passé par la Belgique pour la première fois en 2015. La course s'était alors élancée d'Utrecht, aux Pays-Bas, et avait fait escale deux jours en Belgique, avec les 2e et 3e étapes, Anvers - Huy et Seraing - Cambrai.

Pour la première fois depuis 1992, le Tour 2017 traversera les cinq massifs montagneux de France: les Vosges, le Jura, le Massif Central, les Pyrénées et les Alpes. Le peloton passera par les Pyrénées avant les Alpes pour la troisième année d'affilée.

Le classement général pourrait cependant encore être modifié après les étapes de montage, l'avant-dernière journée proposant le second contre-la-montre du Tour 2017, un chrono de 23 km à Marseille, la veille de la traditionnelle arrivée sur les Champs Elysées.

Le 104e Tour de France, long de 3516 km, passera par quatre pays (Allemagne, Belgique, France et Luxembourg) et comprendra 21 étapes (9 de plaine, 5 au tracé accidenté, 5 de montagne et 2 contre-la-montre).


Les 21 étapes du Tour 2017

1. Dusseldorf (clm 13km) - le 1er juillet

2. Dusseldorf - Liège (202 km)
Passage par Mönchengladbach et Aix-la-Chapelle avant d'entrer en Belgique. L'arrivée jugée à Liège plaira aux sprinters

3. Verviers - Longwy (202 km)
Les coureurs quitteront la Belgique pour le Luxembourg. L'étape se conclura en France, avec une cote de 1 kilomètre à Longwy qui présente des passages à 11%. Un terrain de jeu idéal pour les punchers, donc.

4. Mondorf-les-bains - vittel (203 km)
Nouveau sprint en vue au terme d'une étape qui présente peu de pièges.

5. Vittel - Planche des Belles Filles (160 km)
La première étape de montagne, déjà ! Les 25 derniers kilomètres seront les mêmes qu'en 2012, lorsque Chris Froome avait gagné sa première étape sur le Tour.

6. Vesoul-Troyes (216 km)
Un nouveau sprint est à prévoir, à moins que les bordures ne viennent chambouler le peloton puisque certaines routes seront exposées au vent.

7. Troyes - Nuits-Saint-Georges (214 km)
Si les sprinters ont été mis dans le vent la veille, ils auront l'occasion de se racheter à Nuit-Saint-Georges.

8. Dole - Station des Rousses (187 km)
C'est l'étape estampillée "Jura" de cette édition 2017. Les cinquante derniers kilomètres seront très sélectifs avec une ligne d'arrivée dans la station des Rousses, quelques kilomètres à peine après le dernier sommet.

9. Niantua - Chambéry (181km)
La haute montagne est là, avec le col de la Biche (10km à 11%), le Grand Colombier et le Mont du chat (8,7km à 10,3% de moyenne). Arrivée au bas de la descente, à Chambéry.

Jour de repos en Dordogne le 10 juillet

10. Périgueux - Bergerac (178 km)
Etape de transition qui pourrait offrir des possibilités aux baroudeurs.

11. Eymet - Pau (202 km)
Pau offre traditionnellement aux sprinters une belle occasion de se montrer avant d'escalader de nouveaux sommets dès le lendemain.

12. Pau - Peyragudes (214 km)
Le Port de Balès et Peyresourde au menu : les grimpeurs retrouveront le sourire !

13. Saint-Girons - Foix (100 km)
C'est la plus courte étape de montagne depuis 30 ans. Le mur de Péguère (9,3km à 7,9%) sera au menu d'une journée dense.

14. Blagnac - Rodez (181 km)
Voilà une arrivée qui plaira à Van Avermaet et Sagan, respectivement premier et deuxième sur cette même arrivée en 2015.

15. Laissac-Sévérac L'église - Le Puy-en-Velay (189 km)
Nouvelles ascensions au programme, donc la montée inédite du col de Peyra Taillade (8,3 km à 7,4%, dont des passages à 14%).

Deuxième jour de repos au Puy-en-Velay, le 17 juillet

16. Le Puy-en-Velay - Romans-sur-Isère (165 km)
Sprint probable dans la valée du Rhône.

17. La Mure - Serre-Chevalier (183 km)
Plusieurs cols au programme, dont le col du Télégraphe et le Galibier. Arrivée jugée au terme de la descente.

18. Briançon - Izoard (178 km)
Dernière étape de montagne ! Arrivée au sommet de l'Izoard pour une dernière passe d'arme entre les favoris.

19. Embrun - Salon-de-Provence (220 km)
Les sprinters à nouveau à la fête avant Paris ?

20. Marseille (clm de 23 km)
Le contre-la-montre partira du stade Vélodrome, avec notamment des passages à 17% par endroits

21. Montgeron - Paris (105 km) - le 23 juillet
Traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées.