Tour de France

Mikel Landa (Sky) a réalisé la bonne opération du jour au classement général en passant de la 7e à la 5e place, à 1:09 du maillot jaune Fabio Aru. Y a-t-il désormais deux leaders au sein de l'équipe Sky, avec Landa aux côtés de Froome? "Nous avons élaboré une nouvelle tactique", a confié le directeur sportif de l'équipe Servais Knaven. "L'attaque de Landa faisait partie de cette stratégie. Mais Froome est et reste notre leader", a-t-il ajouté. "Mettre Landa à l'avant faisait partie d'une stratégie consciente", a indiqué Knaven. "Nous n'avons malheureusement pas récupéré le maillot jaune, et devrons tenter autre chose. Mais Landa figure désormais en bonne position au classement. Il représente à présent une menace pour de nombreux coureurs. Avec son attaque, l'idée n'était pas de faire exploser la course, mais plutôt de voir comment les autres coureurs allaient réagir. Et je nie avec force le fait que ce serait une action individuelle de sa part. Nous en avions parlé clairement lors du briefing matinal. Nieve se sentait bien, Landa aussi. Et la stratégie était que Landa puisse suivre une attaque de Contador, Quintana ou Uran. Nous savons qu'il était bien et que s'il roulait près de ces hommes, il réaliserait une belle opération au classement. C'est ce qui est arrivé. De cette manière, nous mettons la pression sur l'équipe Astana, mais aussi sur Ag2R par exemple."

A l'arrivée, Landa a terminé quatrième, avec 1'46 d'avance sur le groupe de Chris Froome. "Nous nous attendions évidemment à cet écart de deux minutes à l'arrivée", a ajouté Knaven. "Nous voulions mettre les autres équipes sous pression. Ce n'était pas l'objectif mais il aurait pu flirter avec le maillot jaune, et cela pourrait arriver dans les prochains jours. Je ne lui ai toutefois pas dit: 'vas-y attaque et prend le maillot jaune'. Chris est notre leader et le reste. Il est toujours deuxième avec six secondes de retard. Avec cette nouvelle situation, nous aurons peut-être davantage de possibilités d'essayer avec Chris. Et si landa parvient à reproduire son coup une prochaine fois, cela rendra les autres équipes très nerveuses."

Froome lui même a essayé quelques fois d'attaquer, mais sans succès. "Notre tactique reposait sur deux axes. Nous nous sommes occupés de Landa et avons essayé de lui offrir la meilleure place possible au général. Et ensuite Chris devait récupérer le maillot jaune. Je pense que nous ne devons pas paniquer même si Chris s'est montré moins performant qu'attendu hier (jeudi). Il a confirmé aujourd'hui qu'il était bien, en essayant plusieurs attaques."