Auto

Depuis de nombreuses années, nos créateurs de mode jouissent d’un formidable prestige, tant en Belgique que dans le monde entier. Il va sans dire que ce succès est également dû à la qualité exceptionnelle des formations offertes dans notre pays, qui taillent des diamants bruts pour en faire des étoiles qui brillent au firmament de la mode. Nous vous présentons ci-dessous cinq de ces établissements hors pair.

Académie royale des beaux-arts d’Anvers

« L’Académie » à Anvers exerce un pouvoir d’attraction quasi irrésistible à l’international. Sa section « mode » jouit d’un prestige mondial pour la formation tout à fait exceptionnelle qu’elle dispense aux jeunes souhaitant se faire un nom dans la mode. Seule une petite fraction des candidats réussissent l’épreuve d’admission et le nombre d’étudiants qui décrochent leur diplôme est encore plus réduit. C’est dire si cette formation, composée de trois années de bachelier et d’une année de master, a la réputation d’être ardue ! Elle insiste sur les aspects de créativité et de vision tout en imposant une charge de travail très élevée.

www.ap.be/koninklijke-academie

© DS7

La Cambre à Bruxelles

Bruxelles abrite plusieurs écoles s’adressant aux jeunes désireux de faire carrière dans la mode. La plus réputée est l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre (ENSAV), fondée par l’architecte et designer Henry van de Velde en 1927. Une fois l’épreuve d’admission passée avec succès, les étudiants suivent deux cycles pour une durée totale de cinq années. Deux sections abordent la mode sous un angle distinct : la formation en « stylisme » se concentre sur la stratégie de marque, incluant les questions économiques, tandis que la formation en « création de mode » vise au développement d’un style propre et novateur.

www.lacambre.be

Académie royale des beaux-arts de Saint-Nicolas

Si la ville de Saint-Nicolas ne jouit pas de la même aura auprès du grand public que des métropoles comme Anvers, Bruxelles et Gand, les connaisseurs savent toutefois que son Académie royale des beaux-arts est de haut niveau. Outre sa formation unique en Belgique en création de chaussures, où l’accent est surtout mis sur la créativité, l’établissement offre une filière mode intéressante. Après avoir suivi le cursus de degré supérieur d’une durée de quatre ans (dix heures de cours par semaine), on pourra encore se spécialiser pendant deux ans (huit heures par semaine). Les étudiants ne doivent pas seulement fournir un travail intense, mais aussi faire preuve d’un vaste éventail d’aptitudes. Des thèmes centraux servent de points de départ pour aider les jeunes à se constituer leur propre portfolio et à créer une collection originale.

www.academiesintniklaas.be

© DS7

ARBA-ESA à Bruxelles

L’atelier « design textile » de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles - École supérieure des Arts est un cas particulier, car il s’intéresse surtout aux aspects industriels et innovants de la mode. Le recours à des matières peu utilisées est un aspect essentiel de l’approche adoptée. L’atelier accorde ainsi une grande importance à la recherche et au développement. Outre les vêtements et accessoires, ses domaines d’application s’étendent à d’autres disciplines telles que l’architecture, l’aménagement d’intérieur et la décoration. Le programme se penche aussi sur les enjeux économiques, écologiques et politiques de la mode, offrant un beau tour d’horizon du secteur. Mais pour en profiter, il faut d’abord réussir l’épreuve d’admission...

www.arba-esa.be

Académie royale des beaux-arts de Gand

La patrie de Charles Quint offre également une formation de qualité aux futurs stylistes-modélistes. La section mode de l’Académie royale des beaux-arts de Gand (KASK) met l’accent sur la création artistique. Les étudiants sont invités à développer leur propre vision innovante et avant-gardiste de la mode en créant un style clair et original. La réussite de l’épreuve d’admission donne accès à un parcours captivant qui s’étale sur trois années de bachelier et une année de master. La formation s’articule autour de trois grands axes : les ateliers de création pour la pratique artistique, les cours d’aptitudes techniques et technologiques et les matières théoriques qui inscrivent la mode dans un cadre plus large.

http://kask.be/

© DS7