Essentielle Vino
© Villa Lorraine

Dégustez à la Villa Lorraine

Le célèbre restaurant étoilé Villa Lorraine innove. Chaque mois, son sommelier, Antoine Lehebel (photo), élu meilleur sommelier de Belgique en 2014, vous propose une dégustation de vins autour d’un thème ou d’une région. Cela se passe en soirée de 19h30 à 21h30 en groupe de 12 personnes maximum, à deux pas de la Villa, dans son département Traiteur (chaussée de Waterloo 637). Les prochains thèmes sont la Loire le 30/5 (50 €), les vins d’été le 20/6 (40 €) et le Nouveau Monde le 18/7 (60 €). D’autres dates sont prévues d’ici la fin de l’année. Réservation par mail à : sommelier@villalorraine.be.



© Pessac-Léognan

Pessac-Léognan : hommage à André Lurton

Le 2 avril dernier, l’appellation Pessac-Léognan a fêté ses 30 années, une reconnaissance à mettre au crédit d’André Lurton. Fils d’une famille de vignerons, André Lurton est né en 1924 et, à sa majorité, reçoit un des domaines de la famille, le Château Bonnet. En 40 ans, l’homme va acheter près de 600 hectares de vignes et créer une série de domaines dont celui de La Louvière à Léognan. Il va surtout mener un véritable combat pour protéger les vignobles autour de Bordeaux de l’expansion urbanistique et pour la création d’une nouvelle appellation au sein des Graves, Pessac-Léognan. Un vibrant hommage lui a été rendu par ses pairs en ouverture des Primeurs, il a été représenté par sa fille Christine.



© Garçon Wines

Une bouteille plate?
On pourrait croire à un Poisson
d’avril, mais ce n’est plus l’époque.
La société britannique “Garçon Wines” vient de créer une bouteille de 75cl ultra plate (mais en plastique et de la hauteur d’un magnum) afin de pouvoir être glissée dans une boîte aux lettres. Le public visé : ceux qui rentrent tard chez eux et qui n’ont pas le temps de faire leurs courses. Prévisions : 50.000 abonnés la première année, 750.000 dans cinq ans et plusieurs millions à terme! Bientôt chez nous?
Infos : www.garcon.club



© Vin de Liège

Vin de Liège ouvre à nouveau son capital
A Liège, la coopérative à finalité sociale, Vin de Liège, a été créée en 2010 grâce à l’apport de quelque 1200 coopérateurs qui ont chacun investi une ou plusieurs parts de 500 euros dans le projet. De quoi constituer un capital de 1,8 million d’euros, complété par les pouvoirs publics par des aides de l’ordre de 350.000 euros. Ces sommes ont permis à Vin de Liège de construire un chai ultramoderne, d’engager du personnel et d’assurer près de 700.000 euros de frais annuels de fonctionnement! Les membres participent aux vendanges et certains assistent à l’entretien des vignobles tout au long de l’année. Mais il n’est pas question ici de dividendes plantureux, les coopérateurs ne peuvent en effet espérer que 4 à 5 % de retour sur investissement, et encore, pas avant 2021 ou 2022!
Souhaitant planter quelques hectares de plus, Vin de Liège ouvre une nouvelle fois son capital en mai prochain et espère de la sorte récolter environ 800.000 euros.
Les amateurs peuvent envoyer leur candidature à info@vindeliege.be.



© One Glass Wine

One Glass Wine : la technologie
du prêt-à-boire
Après quinze années de recherche et l’essai de plusieurs prototypes, la société One Glass Wine a mis au point une machine permettant de mettre du vin sous vide dans un gobelet à pied en plastique, fermé par un opercule garantissant la qualité du produit pendant plus de dix mois. Cela fonctionne pour le vin, mais aussi pour l’alcool. Le vin ne subit aucune transformation ou manipulation, ni travail spécifique. Il est conditionné à température ambiante. Aucun additif ni conservateur ne sont nécessaires, et le circuit du vin entre la cuve et l’emballage final est maintenu sous gaz inerte. Le vin est ainsi isolé de tout contact avec l’air ambiant. Totalement étanche, le verre en PET, 100 % recyclable et 100 % incassable, peut être emporté dans un sac ou une poche sans inquiétude.
Infos : www.oneglasswine.com.



© château Closiot

Le château Closiot change de capitaine mais reste sous pavillon belge
Dans le Sauternais, le château Closiot détenu par le couple franco-belge, Françoise Soizeau et Bernard Sirot, originaire de Seneffe, a changé de main le 3 avril dernier. Jean-Marie Guffens figure emblématique en Bourgogne, et Belge lui aussi, prendra possession des clés du château ce 1er mai. 2016 sera donc sans doute le dernier millésime de Closiot dont le nom est appelé à changer. Françoise et Bernard restent propriétaires du stock des anciens millésimes qu’ils commercialiseront en Belgique. Les projets de Jean-Marie Guffens sont ambitieux, il compte refaire le cuvier et vinifier son Sauternes sans sulfite. "Je suis fan de Sauternes, déclare-t-il. Ma femme et moi, nous en buvions une bouteille par semaine et j’en ai environ 500 dans ma cave dont Climens, Yquem et Coutet. Lorsque j’ai entendu que Closiot détenait 5 hectares qui ont appartenu autrefois à Coute, c’était acheté! Mais attention, je ne vais pas faire du Sauternes avec toute la vendange, le domaine offre la possibilité de produire des Graves secs, et cela m’intéresse aussi."



© Antonin Iommi-Amunategui

Le vin naturel, c’est quoi?
Le blogueur français Antonin Iommi-Amunategui s’est (notamment) fait connaître en organisant des salons de vin "alternatifs" où ne participent que des producteurs de vins naturels ou presque. Aujourd’hui, il signe en 24 pages A5, un "Manuel pour s’initier au vin naturel". C’est pas cher et c’est vite lu. Car finalement, il y a peu à dire, le vin naturel est tout simplement issu de raisins bio et “n’est pas corrigé, tabassé à l’aide d’additifs" (comprenez "sulfites" et autres techniques stérilisantes). Entre ceux qui considèrent que le vin nature est la panacée et ceux qui sont horrifiés par son odeur digne des étables les mopins parfumées, la question est loin d’être tranchée. Les partisans des deux camps y trouveront des idées pour animer leurs longues soirées d’été… Aux Editions de l’Epure – Marie Rocher, 7 euros.



© L’Union des Grands Crus de Bordeaux

Découvrir les Grands Crus de Bordeaux sur place
L’Union des Grands Crus de Bordeaux organise la douzième édition de son Week-end des Grands Crus à Bordeaux les 20 & 21 mai prochains. L’occasion de déguster en un lieu unique, 119 Grands Crus bordelais, de rencontrer et d’échanger avec les propriétaires et œnologues qui vous feront découvrir le millésime 2014, ainsi qu’un autre choisi par leurs soins. Sont également proposés des visites-dégustation dans le vignoble et des dîners dans certains châteaux dont Smith Haut Lafitte, Carmes Haut-Brion, Chasse Spleen, Marquis de Terme, Beychevelle et Léoville Barton.
Cette année, l’UGCB propose une nouvelle activité : la visite de la Cité du Vin, suivie d’un déjeuner Grands Crus sur la Garonne face aux plus belles façades de Bordeaux. Enfin, un tournoi de Golf en "scramble" associera propriétaires et amateurs de Grands Crus.
Inscription : www.ugcb.net



© Concours mondial du Sauvignon

Et les Meilleurs Sauvignons sont…
En mars dernier, à Bordeaux, le huitième Concours mondial du Sauvignon a couronné les meilleurs vins élaborés à base de ce cépage blanc populaire aux quatre coins du monde. Plus de 860 vins ont été dégustés par 65 dégustateurs originaires de 17 pays. Conformément aux règlements internationaux limitant le nombre de vins primés à un tiers des échantillons présentés, le jury a décerné 242 médailles et 8 trophées Révélation :
  • Révélation Sauvignon non boisé 2017 (x2) : Vignoble Cogné, Sauvignon Blanc Terra Vitis 2016, IGP Val de Loire, France et Famille Bougrier, Abbesse Royale 2016, Touraine, France
  • Révélation Sauvignon boisé 2017 : Maison Laporte, Le Grand Rochoy 2015, Sancerre, France
  • Révélation Assemblage 2017 : Despagne, Rauzan Despagne Le Grand Vin 2015, Bordeaux Blanc, France
  • Révélation Sauvignon biologique 2017 : Misty Cove, Misty Cove Organic Sauvignon Blanc 2016, Marlborough, Nouvelle-Zélande
  • Révélation Sauvignon d’Espagne 2017 : Bodega Inurrieta, Inurrieta Orchidea Cuvée 2015, Navarra, Espagne
  • Révélation Sauvignon d’Italie 2017 : Cadibon, Cadibon Sauvignon 2015, Collio (Goriziano) DOC, Italie.
  • Un nouveau trophée, le Trophée Denis Dubourdieu, a été créé cette année, en hommage au célèbre professeur disparu l’an dernier, pour récompenser l’expression la plus pure et la plus fine du Sauvignon. Il a été remis à un vin autrichien : Skoff Original, Kranachberg Sauvignon Blanc 2015, Styrie du Sud, Autriche.
La liste complète des lauréats est disponible sur results.cmsauvignon.com.
La prochaine édition du Concours Mondial du Sauvignon aura lieu à Graz, en Autriche, les 2 et 3 mars 2018.