Découvrez les toutes dernières informations relatives à votre commune

Roussillon, les coteaux catalans

Marc Vanel Publié le - Mis à jour le

Essentielle Vino Aériens ou complexes, tranquilles ou doux, les vins du Roussillon séduisent tous les palais et bénéficient de nombreux atouts. Exploration.

Aux portes de l’Espagne, le Roussillon a été cédé à la France par la couronne espagnole en 1659 et est devenu le département des Pyrénées orientales en 1790. Malgré les siècles, il a conservé cette identité catalane, à mi-chemin entre deux cultures. De nombreuses indications signalétiques de Perpignan et des environs sont bilingues et les mots en catalan fusent régulièrement de la bouche d’Eric Aracil, directeur adjoint du Conseil interprofessionnel des Vins du Roussillon et responsable de l’export. C’est lui qui nous guidera trois jours durant dans ce vignoble à nul autre pareil. « Les vins du Roussillon, dont l’appellation fête cette année ses 40 ans, représentent 2 % de la production française, précise-t-il d’emblée, mais 80 % des vins doux naturels d’AOP. Son vignoble de 21.000 hectares offre une des gammes les plus larges de vins en France, et s’appuie sur 28 siècles de savoir-faire ». La viticulture remonte en effet ici aux Grecs et aux Romains et jouit d’une situation exceptionnelle. Coincée entre le massif des Albères au sud, les Pyrénées à l’ouest et le célèbre Mont Canigou, régulièrement enneigé, et les Corbières au nord, la plaine du Roussillon bénéficie de l’influence directe de la Méditerranée à l’est. Il n’est pas rare de retrouver une certaine minéralité saline dans les vins, avec des odeurs d’embruns, ou même de poisson bleu.

Schiste gros et noir
Même si certains vignobles sont implantés dans la plaine, près de 80 % des vignobles sont en coteaux, parfois si raides qu’il faut un funiculaire pour les entretenir. Trois fleuves délimitent les multiples terroirs du Roussillon : l’Agly, la Têt et le Tech, chacun avec ses caractéristiques propres et ses sols variés (schiste gris et noir surtout).
Ici, on ne vise pas le rendement (souvent moins de 30hl/ha), mais pas la surmaturité non plus. Grâce aux conditions climatiques et aux vents qui aèrent le vignoble, la viticulture est très propre aussi, exempte de maladies, faisant dire à Eric Aracil que "le conventionnel dans le Roussillon, c’est comme le bio ailleurs".
Seule région de France classée totalement en appellation, le Roussillon propose 18 dénominations de vins : 13 pour des vins tranquilles blancs, rosés et rouges en AOP Collioure, Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages (certaines identifiées par le nom de la commune) et Maury sec, et en IGP Côtes catalanes, Côte vermeille et Oc, et 5 pour des vins doux naturels - VDN (Rivesaltes, Maury, Banyuls, Banyuls Grand Cru et Muscat de Rivesaltes).
Côté production, en 2016, le Roussillon a commercialisé 60 % de vins rouges, 25 % de rosés et 15 % de blancs (un segment en croissance). La province compte quelque 2200 familles de vignerons qui exploitent en moyenne 10 hectares chacune, 375 caves particulières et 29 coopératives, ces dernières réalisant 75 % des vins. Parmi les 24 cépages les plus utilisés, dix s’en dégagent : Carignan, Grenache noir, Syrah et Mourvèdre en noir, Grenache blanc et gris, Macabeu, Muscat d’Alexandrie, Muscat à Petits grains et Vermentino en blanc. A noter, quelques cépages originaux : le Chenanson (fils du Grenache noir x Jurançon) et le Lledoner Pelut, variante velue du Grenache noir.

De la plaine aux Aspres
Situé à quelques kilomètres à vol d’oiseau de la Grande bleue, le Château de Rey profite également de l’influence de l’étang de Canet Saint-Nazaire et n’est donc jamais à court d’humidité. Créé en 1875, le domaine connut dix ans de fermage avant de redémarrer en 2006 avec Cathy et Philippe Sisqueille, rejoints par leur fils Rémy. Trois gammes ont été ici créées : "Oh ! " pour les vins de soif, "Sisquo" pour les vins de plaisir et "Les galets roulés" pour le haut de gamme. Le tout complété par des Muscats bien séduisants. Coup de cœur : Oh ! de muscat 2016, très floral et aromatique, avec une pointe de pain grillé, de lychee et une touche d’amertume.

Coop�rative Terrassous
© Marc Vanel

Après un rapide passage au Château des Hospices à Canet-en-Roussillon et au domaine Deneufbourg à Pollestres, cap sur la région des Aspres, qui abrite le dernier né des crus du Roussillon : l’AOP Côtes-du-Roussillon Les Aspres, dont le vignoble s’étend sur 37 communes, entre 150 et 250 m d’altitude, sur les premiers contreforts du mont Canigou (2800 m). Un des grands acteurs locaux est la coopérative Terrassous créée en 1932 à Terrats et qui rassemble 80 vignerons sur 700 ha, mais dont le président en détient 300… L’œnotourisme est ici mis à l’honneur à travers diverses activités dans le vignoble ou au siège de la coopérative, et le cheval de bataille est le vin doux naturel, avec une collection remontant à plusieurs dizaines d’années. Parmi les vins présentés par le directeur Hervé Lasserre, relevons La Réserve blanc 2016 en Côtes-du-Roussillon (Macabeu, Grenache blanc et Vermentino), le Château Mossé Côtes-du-Roussillon 2016, fruité et élégant, et le Rivesaltes 1981 étonnant de fraîcheur et de finesse, médaille d’or CMB 2016.

Clos Saint-Georges
© Marc Vanel

Non loin, à Trouillas, le Domaine de la Perdrix, dirigé par André Gil, joue dans un autre registre sur 30 hectares repris voici vingt ans. Avec 17 ou 18 cuvées différentes pour une production annuelle de 120.000 bouteilles environ, le domaine s’est spécialisé dans les vins de gastronomie, un cran au-dessus des autres vins de la région. Avec une priorité accordée à l’export, la Belgique étant le marché n°1. Parmi les cuvées au nom original (La Coule douce, Pour ceux qui rêvent le jour…), la cuvée Joseph Sébastien Pons (du nom de l’arrière-grand-père) incarne le meilleur du domaine, élaborée à partir de vignes de Grenache centenaires.
Le 2015 est une grande réussite. Corto, un rouge léger et épicé, est un vin "d’anti-terroir" selon les dires de son créateur, tandis qu’en blanc, Charakter 2015, majoritairement Roussanne, est à la fois végétal et parfumé, bénéficiant d’un élevage en fûts d’acacia pendant 6 à 8 mois. Un must.
Au Clos Saint-Georges voisin, Dominique et Claude Ortal ont hérité de la demeure familiale en 1970 et exploitent aujourd’hui 100 hectares, ce qui est assez rare dans la région. Les vins sont très classiques, mais le couple s’est spécialisé dans la vente de vieux millésimes. La plus jeune bouteille d’AOP en vente est datée de… 2008. Et de 2015 en IGP. Original.


Agly : de Gauby à Arguti
Au pied des châteaux cathares, la vallée de l’Agly. D’origine toscane, Ugo Arguti a longtemps dirigé le château Fombrauge de Bernard Magrez dans le Bordelais et bossé pour d’autres propriétés du groupe. En 2007, en mission pour son patron dans la région, il tombe amoureux du paysage et achète un domaine de 3,5 hectares qu’il va doubler en quelques années. L’homme a du talent, c’est indéniable, et produit de vrais petits bijoux de fraîcheur et de fruit, privilégiant la minéralité des vins et utilisant au mieux la barrique. Des vins de garde à découvrir !

Mas Karolina
© Marc Vanel

Dans le même village, Caroline Bonville, au Mas Karolina, produit quant à elle des vins de terroir généreux et équilibrés. A relever dans la gamme, le Côtes-du-Roussillon Villages 2015, débordant de fruits noirs et rouges.

En route vers Maury, faisons escale au domaine Thunevin-Calvet, créé en 2001 par Jean-Roger Calvet associé au négociant bordelais Jean-Luc Thunevin. Panneaux photovoltaïques, géothermie, récupération des eaux usées, culture raisonnée, quasi tout en bio, Calvet croit au durable et c’est tant mieux. Parmi ses vins, L’Amourette 2014 allie Mourvèdre et Grenache (dans un style très espagnol) tandis que Les Dentelles 2014 (Grenache et Carignan Vieilles Vignes) se présente tout en puissance et élégance, avec un énorme potentiel. Et le Maury, 60 gr de sucre résiduel, est juste parfait avec une tarte aux myrtilles !
Deux domaines incontournables à présent, avec, tous deux à Calce, le domaine Gauby et le domaine Olivier Pithon.
Olivier Pithon
© Marc Vanel


Chez Gauby, père et fils, le changement climatique est au centre de toutes les préoccupations. Dans les vignes, tous les deux ou trois rangs de vigne est planté un rang d’oliviers ou d’une autre variété d’arbres (amandiers, argousiers) pour développer le biotope mais surtout pour apporter dans quelques années de l’ombre sur les grappes de raisin. Objectif : faire baisser la luminosité de 30 à 50 % pour protéger les vignes. Avec 40 ha de vignes sur les 120 que compte la propriété, Gauby a aussi des poules, un cheval, une vache, mais aussi des plantations de céréales et d’oliviers. Ici, lors de la vendange, les insectes sont retirés des grains au moment du tri et remis dans les haies ! Côté vins, la gamme est en profond changement, avec l’arrivée du fils à la cave et a un peu perdu de sa puissance d’origine et déroutera les vieux fans de la maison. La Roque Vieilles vignes de Grenache 2015 et Muntada 2015 sont d’une étonnante complexité, avec un profil d’acidité très agréable et un joli retour d’épices douces.

Non loin de là, une autre locomotive de la région : le domaine Olivier Pithon, qui a une double activité : le négoce avec la gamme "Mon p’tit Python" très diffusée chez nous, et une gamme de vins bio d’où ressort Le Pilou 2014, un 100 % Carignan qui est vraiment la signature de la maison. Parmi les blancs, Laïs 2016 (80 % Macabeu) est vif, tendre et très pur, avec de belles notes salines.
Terminons ce bref tour de la vallée de l’Agly par le Domaine Piquemal, domaine familial lui aussi, repris aujourd’hui par Marie-Pierre Piquemal, où la vinification se fait désormais par parcelle. Du coup, le style a évolué vers des vins moins alcoolisés, plus frais, avec des degrés cohérents. Des vins moins massifs qu’avant, plus ronds et équilibrés sans trop d’extraction.
A redécouvrir donc.

A la mer
Dernières visites à Banyuls et Collioure pour cette tournée roussillonnaise. Avant d’y arriver, faisons un détour par Corneilla del Vercol, au Château Corneilla, qui appartient à la famille Jonquères d’Oriola qui y habite depuis 1300 et fait du vin depuis 1485 ! Aujourd’hui, William gère le domaine qui compte également 8 hectares d’oliviers en bio. La gamme est très vaste ici, avec 25 références dans les trois couleurs. Parmi celles-ci, "Altitude 231" 2016 en blanc et en rouge (AOC Collioure) se caractérisent par leur fruit et leur fraîcheur. A suivre.

Belle découverte au domaine de la Rectorie à Collioure où l’on produit aussi de jolis rosés. Trente hectares et cinquante parcelles pour ce domaine exploité par les frères Jean Emmanuel et Marc Parcé qui ont, eux aussi, choisi de quitter la coopérative pour mettre en bouteille eux-mêmes.

© Marc Vanel

Le résultat est éblouissant avec, notamment, Argile 2016 (90 % Grenache gris) en blanc,
La Goudie 2016 en rosé (100 % Grenache) de table, très original, et surtout L’Oriental, un vrai coup de cœur 100 % Grenache, plus charpenté, très bien construit et robuste, avec des tannins très bien intégrés. Un must.
Enfin, à Banyuls, au domaine Pic Joan, le Rimage 2014 exprime toute la richesse du Banyuls, avec ses notes de violette, de fruits noirs, de chocolat et de poire. Et tout cela sans barrique.

Juste avant notre retour vers l’aéroport de Carcassonne, une rapide visite à la coopérative des Vignerons catalans nous a permis d’apprécier les compétences de ce groupe de sept caves coopératives, qui produisent plus de 300.000 hl de vins, soit environ 200 millions de bouteilles que l’on retrouve principalement dans la grande distribution. Pour séduire de nouveaux marchés, les Vignerons catalans ont lancé une gamme de vins premium, avec un habillage plutôt classieux, dont Kaalys, Muse de Collioure, Kar Magna ou encore Re Domus sont parmi les plus séduisants. Enfin, la cave lance aussi une nouvelle gamme de vins bio, conseillée par l’œnologue Olivier Dauga, Domaine Agly bio, Re Domus et Acta Sanctorum.
De belles réussites.
Marc Vanel

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Sur le plan professionnel, vous reprenez le dessus sur vos adversaires pour rester dans la course.

Taureau

Vous pouvez envisager l’avenir sereinement. Vous prenez un bel engagement affectif avec l’être aimé.

Gémeaux

Vous êtes plus flexible. Vous acceptez facilement les nouvelles méthodes de travail qui vous permettent d’atteindre votre objectif.

Cancer

Vous avez une imagination débordante qui séduit votre partenaire. La passion ne tarde pas à renaître.

Lion

Derrière l’assurance que vous dégagez, vous avez davantage besoin d’être rassuré sur les sentiments que vous porte l’être aimé.

Vierge

Votre marge de manœuvre est désormais beaucoup plus importante. Vous pouvez vous permettre de vous engager sur une nouvelle voie.

Balance

Vous pouvez déléguer au travail, vous reposer entièrement sur quelqu’un en toute confiance.

Scorpion

Vos convictions ou vos idées quelque peu avant-gardistes plaisent à vos collègues ou associés.

Sagittaire

Sur le plan professionnel, votre expérience est un atout important. Vos conditions de travail sont plus intéressantes et gratifiantes.

Capricorne

Vous exprimez à votre partenaire vos envies, vos désirs, voire vos phantasmes. Vous vous décomplexez.

Verseau

Au travail, vous êtes performant. Vous donnez le meilleur de vous-même. Vous surprenez.

Poissons

Vous êtes, comme hier, très inquiet par rapport à votre relation sentimentale. Vous faites le premier pas vers votre partenaire.

Facebook