Food

Le panier alimentaire est un véritable témoin. Indicateur essentiel du coût de la vie, il permet de chiffrer le montant nécessaire à une alimentation saine et correcte, tout en respectant les contraintes budgétaires des ménages. Deux avantages allègent le panier : le prix et la qualité !

Des habitudes qui impacte le budget alimentaire

Selon l’Observatoire de la Consommation Alimentaire, en Belgique comme dans la plupart des pays industrialisés, le consommateur vit, depuis trois générations successives, dans l’assurance alimentaire. Mais, en un demi-siècle à peine, le panier de la ménagère belge a bien changé, tout comme la composition de l’assiette. En termes de goûts, l’évolution s’est traduite au cours des cinq dernières décennies par des changements très marqués. Les produits comme l’eau ou le pain restent présents, mais la consommation des aliments de base (céréales et féculents) a diminué au profit des autres produits, viandes, poissons, fruits et légumes. Une évolution qui impacte également le pouvoir d’achat de produits de qualité, sachant que les ménages consacrent, en moyenne, 15% de leur budget aux denrées alimentaires.

Le Belge dépense 119,00 euros par semaine pour manger

Crise ou pas, le Belge reste gourmand et gourmet et les statistiques le prouvent. Il dépense, en moyenne, chaque semaine 119 euros pour son alimentation. Ce montant varie en fonction du nombre d’enfants. C’est surtout entre le premier et le deuxième enfant que se marque la plus grosse différence : 73,00 euros pour une famille avec un enfant et 122,00 euros pour les familles avec deux enfants. Les chiffres se stabilisent ensuite, graduellement, pour les familles plus nombreuses. Mais, si les Belges dépensent pour la table, ils veulent de plus en plus manger sain au juste prix, tout en ne passant pas une journée dans les grandes surfaces à faire des études comparatives fastidieuses entre les produits. Pour répondre aux attentes des consommateurs, de grandes chaînes de distribution, comme ALDI, proposent d’acheter « malin ».

Tout sous un même toit et au prix le plus bas

Si Les générations précédentes collectaient les bons de réduction et les promotions sur les produits de marque, des études récentes démontrent que le Belge est à la recherche d’une maximisation de son profit qualitatif au prix le plus bas. La fidélité n’est plus liée à un grand nom. La faveur à la consommation va aux produits blancs et aux marques de distributeurs (MDD). Les parts de marchés des MDD dans des enseignes de type ALDI enregistrent ainsi des records sans précédents en 2017 dans neuf pays européens, dont la Belgique (Rapport 2017 PLMA association). L’écart de prix se creuse avec les grandes marques nationales. Et, au passage en caisse, un rapide coup d’œil dans les caddies suffit à se rendre compte de l’importance prise par les MDD sur la liste d’achats des consommateurs. En termes de valeur, ils pèsent aujourd’hui pour 36 % du chiffre d’affaires de la grande distribution et en volume, ils représentent plus de 50 % de l’offre.

Les marques de distributeurs haut de gamme, c’est votre choix !

Bien plus qu’une alternative bonne ou meilleur marché aux marques connues, les MDD sont des produits dont la qualité intrinsèque séduit aujourd’hui le consommateur. Et la récente campagne ALDI en atteste. Entre juillet 2017 et mars 2018, l’enseigne n’a pas hésité à mettre ses propres produits en concurrence directe avec les grandes marques nationales. 1500 consommateurs ont été inviter à comparer gustativement, à l’aveugle, des produits ALDI avec des marques très connues. Les résultats de cette étude comparative, rendus publics, sont sans appel. Les produits MDD haut de gamme comportent des ingrédients d’une qualité équivalente, voire supérieure, à celle des marques de fabricants. Cette enquête démontre aussi que les MDD ne représentent plus l'image « produits blancs » n'intéressant que les faibles revenus. C’est ce que confirme, également, un sondage, réalisé en 2017 par Nielsen Shopper Trends Survey, s’intéressant aux habitudes d’achat des consommateurs, à leur perception des prix, mais aussi à l’idée de la qualité qu’ils se font d’un produit : « 56% des consommateurs sondés indiquent qu’ils envisagent la possibilité d’acheter davantage de produits MDD l’an prochain. 30% affirment qu’ils le feront à coup sûr. Autrement dit, 86% ont l’intention d’acheter plus de MDD dans le futur ». Outre le prix, l’avantage de ces produits c’est qu’ils peuvent être achetés à tout moment, sans attendre d’éventuelles promotions ou actions. Cette tendance reflète la confiance croissante des acheteurs dans les marques de distributeur. Les MDD ne sont plus une alternative de second choix, elles sont un choix !

« Pour que chaque jour soit particulier - ALDI, tout simplement »