La police fédérale de la route a procédé jeudi entre 14h et 22h à une action de contrôle national des poids lourds, baptisée NAWAY (National Action on Highway), lors de laquelle 17 chauffeurs ont été verbalisés pour avoir utilisé leur GSM au volant, rapporte un communiqué de la police fédérale vendredi. Au total, 155 infractions ont été constatées sur 252 véhicules contrôlés. Une vingtaine d'infractions en matière de surcharge ont aussi été notifiées, ainsi que 18 relatives à l'interdiction de dépasser, 15 liées au tachygraphe et 13 relatives au temps de conduite et de repos.

La police fédérale de la route a également réalisé des tests d'haleine auprès de 200 chauffeurs de poids lourds, dont l'un s'est vu infliger une interdiction de conduire de six heures après un test positif.

Lors de cette action, l'accent était mis sur "le respect de toutes les législations inhérentes aux poids lourds", comme le temps de conduite et de repos, les documents de bord ou la conduite sous influence.

C'est la sixième action de ce type cette année, précise le communiqué. Celles-ci ont pour objectifs de changer le comportement des conducteurs, en faisant en sorte que ceux-ci se sentent "contrôlés en permanence" et de diminuer l'implication des poids lourds lors d'accidents routiers.