Un nouveau Comité de concertation s’ouvre ce vendredi après-midi, pour décider de la manière pratique dont l’Horeca rouvrira en mai mais aussi les événements culturels et sportifs, en intérieur ou extérieur, et les événements tests.

Le plan plein air est couplé à l’ouverture des terrasses. Il doit permettre aux clubs sportifs de fonctionner à nouveau, à tout âge, mais pour un maximum de 25 personnes. Pour les moins de 12 ans, les activités intérieures seraient autorisées jusqu’à 10 personnes. Des manifestations d’au maximum 50 personnes pourraient avoir lieu pour la culture, les événements et les cultes, et notamment la reprise des parcs d’attractions et des brocantes. La décision de la reprise des terrasses comme du plan plein air sera prise sous réserve des chiffres sanitaires et le calendrier ne sera donc pas validé définitivement ce vendredi.

Les secteurs culturel et événementiel souhaitent aller plus loin que ce que permet ce plan. C’est le second débat, après l'heure d'ouverture des terrasses, qui s’annonce le plus tendu ce vendredi. Le secteur culturel, en collaboration avec des experts, a travaillé sur un modèle de déconfinement en plusieurs étapes, selon des indicateurs épidémiologiques.

La première étape prévoit l’autorisation d’évènements de 100 personnes en intérieur et 200 en extérieur dès le 8 mai, et 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur le 1er juin. L'avant dernière étape du plan prévoit, le 1er août au plus tôt, moyennant une immunité collective de 70% et des hospitalisations très basses, que les événements intérieurs soient autorisés jusqu’à 4.500 personnes et sans limitation ni masque, ni distanciation sociale en extérieur.

Le 1er septembre, il n’y aurait plus de limitation formelle.

Les experts du GEMS, de leur côté, sont bien plus défensifs, notamment sur la première étape. Ils préconisent une limitation à 50 personnes, uniquement en extérieur, comme ce que prévoit le plan plein air. De vifs désaccords se sont déjà manifestés sur ces protocoles culturels, principalement entre le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, le commissaire corona Pedro Facon et le vice-Premier Ecolo Georges Gilkinet, qui est monté au front en interne. Le ministre de la Mobilité juge les protocoles réalisés par le monde culturel tout à fait réalistes.

Gilkinet : "Des protocoles crédibles de réouverture"

"En Belgique, la Culture représente quelque 250.000 emplois", a rappelé Georges Gilkinet sur son site ce jeudi. "Et c’est un secteur responsable. Il l’a montré en tout temps et spécifiquement lors du déconfinement de l’année dernière. Il le montre encore aujourd’hui, en mettant au point avec le monde scientifique, avec ses Ministres de tutelle, des protocoles crédibles de réouverture, y compris pour des salles. Combinant reprise des activités et sécurité."

"La Culture, c’est comme un vaccin !", a encore précise l'écologiste, précisant que "ce vendredi, je le répéterai au Comité de concertation : il est temps, plus que temps, de lui redonner vie (à la culture)."

“Georges Gilkinet se sent fort seul au sein du Codeco dans son combat pour pousser la culture”, regrette une source gouvernementale. Hormi Sophie Wilmès qui n'est pas insensible à la question, les soutiens sont incertains. Le Namurois tentera de peser de ton son poids ce vendredi, mais ses chances de succès sont jugées faibles...

Une trentaine d’évènements tests sont par ailleurs prévus en mai et juin. Ils doivent permettre d’aller plus loin que le protocole global de la culture, ponctuellement, sur cette trentaine d’événements sélectionnés comme le seront probablement Namur en mai ou les Francofolies de Spa. Dans ces événements, les limitations seront moindres. Certains auront lieu en intérieur, d'autres en extérieur, sans masques, avec masques etc. Il ne devrait pas y avoir d’évènement de grande ampleur avant juin. L’impact épidémiologique de ces manifestations sera ensuite analysé pour élaborer des stratégies durables pour “vivre avec le virus”. Des protocoles doivent être définis pour les encadrer mais le choix concret de ces événements ne sera pas communiqué ce vendredi.