Un faire-part en trois langues?

M. L.

Qui dit naissance dit faire-part. La Papeterie anglaise n'a pas reçu de commande

BRUXELLES C'est la tradition. Après une naissance, la famille envoie une carte annonçant l'heureux événement à son entourage. Plus encore quand il s'agit de la famille royale, le protocole se doit d'être respecté. Pourtant, la Papeterie anglaise de l'avenue Louise, fournisseur officiel de la Cour de Belgique n'a pas encore été sollicitée. C'est en tout cas ce qu'affirme le gérant de la papeterie lorsqu'on lui pose la question.

`Nous n'avons rien de spécial en cours. Nous avons appris la nouvelle par les médias. En même temps que tout le monde´, assure-t-il essayant de dissimuler un grand sourire.

`Même si nous avions eu la commande, vous comprendrez que notre statut de fournisseur officiel nous impose un devoir de réserve. Je ne peux donc pas vous en dire plus.´

`De toutes les façons, nous n'avons pas le monopole. La famille princière est libre de faire ce qu'elle veut. Et c'est bien normal.´

Notre gérant se fait tout de même une idée assez précise du style de carte. `Connaissant la personnalité des parents, je pense plutôt à quelque chose de très classique, de sobre. Elle sera dans les tons roses, sans fioritures. Je me demande s'ils choisiront des bords de couleur.´

Autre question d'importance, la langue dans laquelle sera écrit le faire-part. `Elle sera sûrement écrite en deux langues: le français et le néerlandais. Mais je me demande s'il y aura une version en allemand.´

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be