Baptême d'Elisabeth: Saint Nicolas pas invité

M. Be.

Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé

CIERGNON `J'ai prolongé exprès mon séjour sur terre. Vraiment, vous ne voulez pas me laisser entrer?´ Les deux agents de faction devant la grille du château éclatent de rire. C'est le gag de l'après-midi. Peu avant 15 h, en effet, saint Nicolas en personne demande à participer à la cérémonie de baptême! Mais on lui refuse l'entrée. Avec le sourire. Et saint Nicolas s'en retourne, sans doute avec quelques regrets.
Cette tranche de bonne humeur est partagée par les quelques dizaines de personnes, bien emmitouflées, qui s'apprêtent à passer tout l'après-midi et le début de soirée devant les grilles. `J'ai vu arriver Philippe et Mathilde vers 13 h 30, explique Françoise. La petite Elisabeth était installée sur le siège arrière.´ Notre interlocutrice connaît par coeur l'ordre d'arrivée des invités. Il est un peu plus de 18 h. `Maintenant, j'attends leur sortie. Je suis heureuse, je partage la joie de la famille royale.´ Les grilles s'ouvrent, une voiture s'avance. Françoise applaudit. `Regardez, c'est le prince Laurent!´
Le frère de Philippe fait un signe de la main, Françoise est contente. Quelques minutes plus tard, c'est un autocar qui quitte les lieux. A bord, les jeunes filles de la chorale La Scala. Un petit signe au chauffeur. Le véhicule s'arrête, les jeunes filles descendent, et font partager les moments inoubliables qu'elles viennent de vivre.
Mais Françoise a déjà le regard fixé ailleurs. `Voilà Mathilde et Philippe qui s'en vont!´ La jeune femme fait de larges signes, le couple princier répond, la voiture s'enfonce dans la nuit. Françoise peut maintenant rentrer chez elle. Comme beaucoup d'habitants de Ciergnon et des environs, elle a vraiment vécu une journée pas comme les autres...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be