Aider les petits cancéreux

S. H.

Une grande vente aux enchères sera organisée ce vendredi 21 décembre par l'asbl Jour après jour

CHARLEROI Au numéro 12 du boulevard Paul Janson à Charleroi, derrière les portes couleur azur, se lovera bientôt une école destinée aux enfants cancéreux ou souffrant d'une pathologie lourde. Des cours de français, mathématiques et néerlandais seront dispensés aux élèves de maternelles, primaires et secondaires et des animations ludiques seront organisées.
Cette initiative, on la doit à Fabienne Manandise, présidente de l'asbl Jour après jour. `Les enfants souffrant de cancer et traités en chimiothérapie ou radiothérapie sont écartés de la société parce qu'ils n'ont plus de défense immunitaire et que les enfants en bonne santé constituent en quelque sorte un danger pour eux. Dès lors, une fois qu'ils réintègrent l'école, il leur est difficile de se remettre à niveau. C'est pourquoi nous avons choisi de développer une école qui leur soit destinée.´
Cette école, c'est à Charleroi qu'elle a décidé de l'implanter. Parce que la métropole compte un grand nombre de cancéreux mais aussi parce que, sensible à son combat, la Ville de Charleroi a offert à l'association un bâtiment pour une durée de 27 ans pour un franc symbolique... à condition que la restauration de cette bâtisse soit prise en charge par Jour après jour. Et qui dit travaux dit aussi budget. Après avoir investi 2 millions de francs (49.578,70 €), il reste encore du pain sur la planche pour que l'école, selon le désir des enfants ouvre à la Saint-Valentin. Dès lors, en partenariat avec Radio Contact et La Dernière Heure-Les Sports, l'idée d'une grande vente aux enchères a été imaginée, laquelle se déroulera ce vendredi 21 décembre à partir de 9 h au Kinépolis Imagibraine à Braine-l'Alleud. Des artistes, des sportifs et des créateurs, belges et étrangers ont été sollicités. Parmi les objets mis en vente, on comptera un maillot d'Eddy Merkx, une veste de scène d'Adamo, une guitare de Claude Barzotti, un objet du Huitième jour de Jaco Van Dormael, un dessin de Geluck, un autre de Roba... ainsi qu'un ballon et un maillot des Spirou, Giovanni Bozzi étant le parrain de la vente et de la future école carolo. `Notre souhait, c'est de créer un réseau d'écoles de ce type partout en Wallonie. Nous l'offririons alors à l'Etat qui ne sait pas faire de choix. On refuse de nous aider, mais on dépense des millions en cadeaux pour le sommet de Laeken; c'est parfaitement ridicule.´


Le pouce de la colère

BRUXELLES Fabienne Manandise ne décolère pas. Après avoir claqué, vendredi, la porte du cabinet du ministre des Affaires sociales, la présidente de Jour après Jour en a gros sur le coeur.
`Le ministre s'est engagé à alléger considérablement la facture de soins de nos enfants malades, et je ne vois venir que des demi-mesures. Par ailleurs, on nous a traités sur un ton dédaigneux. Inadmissible!´, tonne Mme Manandise, qui promet `une série d'actions´.
Première initiative: `Je demande à tous ceux qui se sentent concernés par notre combat d'apposer - sur leur voiture, sur la devanture d'un magasin, sur une vitre de leur maison... - l'affiche que nous avons dessinée pour cette action de Noël ´. L'affiche représente un pouce baissé, surmonté du texte `La politique des soins de santé!´ et, en dessous, `Nous soutenons l'association Jour après Jour´. Il est possible d'imprimer l'affiche au départ du site http://tous-avec-fabienne.be.tf; ou de la redessiner soi-même.

J.M.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be