Plusieurs ASBL perquisitionnées à Charleroi

Leur point commun: Benoît Delbèque. Ce conseiller communal du PS est le responsable de ces associations


CHARLEROI La police judiciaire fédérale a mené dans la matinée de mardi une série de perquisitions au siège de plusieurs asbl qui ont en point commun d'avoir pour responsable un conseiller communal PS de Charleroi Benoît Delbèque, a-t-on appris de source judiciaire. Une instruction a été ouverte en juin dernier, pour abus de biens sociaux.

Le parquet de Charleroi a mis ce dossier à l'instruction auprès de la juge d'instruction Jacqueline De Mol, instruction qui a conduit à la série de perquisitions de ce mardi, dans les locaux occupés par les asbl que gère cet élu socialiste, ainsi que dans les bureaux qu'il occupe dans le cadre de ses fonctions provinciales.

Il est notamment responsable du « Carolo Music Rallye », qui s'était installé il y a plusieurs mois dans les locaux de la «Maison du Hainaut », une asbl provinciale située quai de Brabant. Faute de personnel, « Carolo Music Rallye » s'est trouvée sans activité réelle. De plus, selon les informations dont on dispose, elle était installée sans aucune convention d'occupation dans la «Maison du Hainaut », dont le nouveau responsable a décidé de l'exclure.

Une perquisition a également été ordonnée dans les locaux de l'asbl « J'arrive » à Marcinelle, où des ordinateurs et les comptes bancaires ont été emportés, et dans ceux de « Jeunes Mania », une asbl culturelle également située à Marcinelle.

Benoît Delbèque est également directeur des cours de Promotion sociale de l'IETC, une des branches d'activité de l'Université Paul Pastur, à Charleroi, et ses bureaux ont là aussi été perquisitionnés. Il est aussi responsable régional, pour Charleroi du Service provincial de la Jeunesse.

Enfin, en tant que conseiller communal, il est depuis peu président de la société de logements sociaux « Le Foyer marcinellois», à Marcinelle.

Il semble que les faits qui sont à l'instruction relèvent de transferts irréguliers de subventions entre ces différentes asbl.

On a appris en fin d'après-midi que Benoît Delbèque était entendu dans les locaux de la Police judiciaire fédérale à Marcinelle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be