Plus de 73.000 emplois ne trouvent pas preneurs

Plus de 73.000 emplois ne trouvent pas preneurs
©BAUWERAERTS

Malgré la crise, le nombre d'offres d'emplois disponibles atteint des sommets


BRUXELLES Selon le baromètre annuel publié par le département social de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), le nombre d'offres d'emplois ouvertes auprès des organismes régionaux de l'emploi (Forem, Actiris, VDAB) a retrouvé son niveau d'avant la crise et s'élève à 73.172, rapporte mardi Le Soir. En janvier 2009, quand la crise n'avait pas encore frappé l'emploi, il y avait 72.000 offres disponibles.

La Belgique se retrouve confrontée à un paradoxe: le chômage est très élevé mais le nombre d'entreprises qui ne trouvent pas de candidats atteint lui aussi de sommets, poursuit Le Soir. "Il y a certainement un problème d'inadéquation entre l'offre des institutions d'enseignement et les besoins des entreprises", commente Pieter Timmermans, directeur général de la FEB.

Pour le directeur général de la fédération patronale, il existe également un problème d'inactivité en Belgique. Le baromètre de la FEB montre en effet que 33,1% de la population en âge de travailler ne travaille pas et ne cherche pas d'emploi, contre une moyenne d'environ 27,5% au niveau européen.

A noter à ce niveau qu'un grand nombre de personnes vit dans un monde où travailler ne va pas de soi: ainsi, en Belgique, une personne sur huit vit dans une famille où personne ne travaille, la moyenne européenne étant d'une personne sur onze.

© La Dernière Heure 2010

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be