Affluence record pour la Foire agricole de Libramont

Affluence record pour la Foire agricole de Libramont
©BELGA

Le Premier ministre s'est rendu à la foire de Libramont, ce lundi


LIBRAMONT La 78e édition de la Foire agricole de Libramont a attiré 219.328 visiteurs entre le vendredi 27 juillet et ce lundi 30 juillet, soit 15% de plus qu'en 2011 et un nouveau record sur quatre jours, ont annoncé ses organisateurs.

Cette année, la Foire de Libramont ne comptait que quatre jours, les deux jours de démonstrations en forêt étant organisés un an sur deux et la journée consacrée à l'herbe ne se tenant quant à elle qu'une année sur quatre. En 2011, la Foire avait accueilli 190.045 visiteurs lors de ses quatre premiers jours et quelque 224.000 en comptant les deux journées forestières supplémentaires.

Malgré l'absence de concours bovins, l'événement, qui se veut la vitrine du monde agricole belge, a donc à nouveau battu un record de fréquentation.

L'attrait du nouveau bâtiment d'exposition, le "Libramont Exhibition and Congress", qui a permis d'étendre de 15.000 m2 la surface d'exposition, n'est certainement pas étranger au succès de cette édition 2012. Déjà dimanche, journée traditionnellement familiale, les organisateurs avaient noté une affluence record, s'accompagnant, revers de la médaille, d'importants embouteillages pour accéder au champ de foire depuis l'autoroute E411.

L'édition 2013, qui se déroulera du 26 au 29 juillet, verra le retour des journées en forêt, les 30 et 31 juillet, dans le village de Carlsbourg.

Le Premier ministre Elio Di Rupo s'est rendu lundi après-midi à Libramont, où il a visité pendant deux heures, dans la bonne humeur, le champ de la Foire, vitrine du monde agricole belge. M. Di Rupo a insisté sur l'importance de la formation et de l'innovation.

Accompagné des ministres fédéral et wallon de l'Agriculure, Elio Di Rupo a notamment visité les stands de la Fédération wallonne de l'Agriculture (FWA), de la Fédération d'agriculteurs et d'éleveurs FUGEA et de l'Association wallonne de l'élevage (AWE).

Le Premier ministre a goûté plusieurs produits du terroir et s'est montré très intéressé, tant par les machines agricoles en exposition, que par les chevaux de trait ou les bovins de la race "blanc bleu belge".

"C'est à la fois sérieux car l'agriculture est importante et représente 6% des exportations belges, et à la fois c'est une grande fête. On ne cesse de manger et de boire des choses de qualité", a déclaré Elio Di Rupo, au cours de sa visite.

Interrogé par des agriculteurs et éleveurs sur ce que pouvait faire le gouvernement fédéral pour aider le monde agricole, M. Di Rupo a rappelé que l'agriculture belge s'inscrivait dans un cadre européen, avec la future réforme de la politique agricole commune (PAC), et international, avec l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). "Au niveau belge, nous nous sommes engagés à défendre l'idée de préserver le budget de la PAC, surtout dans sa version subventions", a-t-il rappelé.

Le Premier ministre a encore souligné l'importance de la formation des jeunes agriculteurs et de l'innovation, afin de créer davantage de valeur ajoutée. "Nous ferons le maximum pour soutenir le secteur de l'agriculture", a-t-il assuré.

© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be