L'armée va enfin tirer avec son 90 mm

Les premiers tirs auront lieu en octobre lors d'une période d'entraînement de la brigade médiane au camp de Bergen-Hohne (Allemagne).

Belga
L'armée va enfin tirer avec son 90 mm
©Belga

Le fabricant de munitions Mecar, de Petit-Roeulx-lez-Nivelles, a avancé la livraison à l'armée belge plus de deux cents obus pour permettre à l'une de ses unités de s'entraîner au tir avec un canon de calibre de 90 mm - une arme récusée par l'actuel ministre de la Défense, Pieter De Crem, lors de son entrée en fonction en 2007 - pour participer l'an prochain à une mission européenne, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Les premiers tirs auront lieu en octobre lors d'une période d'entraînement de la brigade médiane au camp de Bergen-Hohne (nord-ouest de l'Allemagne), pour qualifier un escadron du bataillon Libération/5ème de Ligne, une unité "médiane" stationnée à Bourg-Léopold (Limbourg), avant une participation au second semestre 2014 à un groupement tactique (GT) européen - en anglais "EU Battle Group" (EUBG).

Mecar a, selon un spécialiste du dossier, accepté de fournir 242 obus d'exercice - le minimum suffisant - pour permettre aux canonniers de cette unité d'effectuer leurs premiers tirs réels avec l'arme de 90 mm qui équipe leurs blindés à roues 6x6 "Armoured Infantry Vehicles" (AIV).

"On a accepté d'avancer les livraisons", a précisé mardi Mecar à l'agence BELGA.

Les munitions réelles ne doivent arriver que l'an prochain, à la suite d'une commande passée en juillet dernier par M. De Crem.

Le gouvernement Verhofstadt avait choisi en janvier 2006 d'acheter à la firme suisse Mowag, filiale de l'entreprise américaine General Dynamics, quelque 200 AIV de type Piranha III dans sept variantes, dont dix-huit exemplaires - éventuellement suivis par 22 autres, en option - équipés d'une tourelle de type LCTS90 dotée d'un canon de 90 mm et construite par la société Cockerill Maintenance and Ingénierie (CMI).

Mais après son arrivée à la Défense, en décembre 2007, M. De Crem (CD&V) avait remis en cause le choix de son prédécesseur, André Flahaut, soulignant que ce calibre était bien moindre que celui des chars de combat modernes - équipés de canon de 105, voire de 120 mm.

Ce choix avait fait l'objet d'une polémique entre les partisans de ce calibre, dont M. Flahaut (PS), et ceux d'un canon plus puissant, alors que les chars Léopard vieillissants que les AIV doivent partiellement remplacer sont dotés d'un 105 mm.

La Défense, interrogée par BELGA, a admis "ne pas encore disposer" de ses propres munitions de 90 mm, expliquant que les contrats d'achat passés "ne prévoyaient pas de livraison" de ces obus en 2013.

"Cependant, la Défense a trouvé un accord avec la firme (Mecar, ndlr) pour que celle-ci apporte à Bergen un stock limité de munitions 90 mm d'exercice", a précisé son service de presse.

Selon l'armée, les tirs qui seront organisés à Bergen-Hohne auront pour but d'abord de faire réaliser des tests de précision des tirs avec ces munitions 90 mm d'exercice afin de valider les lots à réceptionner, puis, "si les munitions sont validées" par la Direction générale des Ressources matérielles (DG-MR), l'unité présente au camp (Bvr/5Li), pourra tirer le solde des obus apportés par la firme afin de valider son opérationnalité en vue de sa participation à l'EUBG en 2014.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be